Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dons suisses détournés dans des Restos du cœur savoyards

Tout comme Coluche, la chanteuse humaniste Carole Fredericks (ci-contre) doit, elle aussi, se retourner dans sa tombe.

(Keystone)

Deux responsables des Restos du coeur de France voisine sont inculpés, notamment d'abus de confiance. Ils sont accusés d'avoir mis dans leurs poches des dons en liquide, en particulier des fonds collectés par "La Tribune de Genève", depuis 1995.

En 1995, le quotidien genevois lance la Thune du cœur. L'argent, récolté grâce à la générosité de ses lecteurs, est réparti entre une association de la Cité de Calvin, Le Caré et le Resto du cœur d'Annemasse, en Haute-Savoie.

Nés d'une idée généreuse de Coluche, les Restos du cœur comptent une association dans chaque département français, animée par des bénévoles.

Si le Caré tient une comptabilité rigoureuse, ce n'est malheureusement pas le cas du Restaurant du cœur de la ville frontalière. Début 2000, "La Tribune de Genève" découvre que les sommes envoyées en France voisine (soit 150.000 francs en cinq ans)" n'avaient transité ni par le centre départemental, ni par le siège parisien des Restaurants du cœur.

"Le doute plane sur l'utilisation des dons versés au Resto du cœur d'Annemasse", dénonce le 7 mars 2000 le quotidien suisse. Mais il aura fallu plus d'un an pour que la justice française prenne le dossier en main et inculpe l'ancien président des Restos du cœur de Haute-Savoie, et l'ancienne directrice du foyer d'hébergement d'Ambilly (dans la banlieue d'Annemasse).

Au total, plusieurs millions de francs français, versés par des personnes charitables du département de Haute-Savoie et du canton de Genève sont partis en fumée. Ces détournements ont duré près d'une dizaine d'années, révèlent les premiers éléments de l'enquête. Rien de plus facile, en effet, que d'empocher de l'argent liquide.

"Un ancien responsable de la distribution alimentaire d'Annemasse organisait un trafic d'aliment, il roulait toute l'année avec une voiture appartenant aux Restos du cœur et il occupait gracieusement un appartement d'insertion", raconte le dernier rapport moral des Restos du cœur, daté du 28 juin 2001. Coluche doit se retourner dans sa tombe.

Ian Hamel

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.