Finances 26 millions de plus pour le projet informatique de la Confédération


Le projet informatique de l'administration fédérale Fiscal-IT, successeur de l'onéreux Insieme, coûtera 26 millions de plus que les 85,2 millions prévus initialement. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de demander une rallonge de 18 millions au Parlement pour cette année. Huit autres millions seront nécessaires en 2018. 

Les surcoûts, sans être chiffrés, avaient déjà été annoncés en août dernier par le Contrôle fédéral des finances. Une estimation tenant compte des charges liées à la formation du personnel et à l'intégration des nouvelles technologies a été faite en septembre. Elle a été contrôlée par deux entreprises externes. 

En décembre, le ministre des finances Ueli Maurer a avancé le chiffre de 30 millions. Le parlement pourra se prononcer sur la rallonge du 18 millions dans le cadre du 1er supplément au budget 2017 durant la session d'été. 

Comme les moyens déjà accordés pour 2017 (11,7 millions) risquent d'être épuisés d'ici à l'été, le Département fédéral des finances demande une avance de 3 millions sur les 18 millions. Concernant les 8 millions pour 2018, le Conseil fédéral prendra sa décision en se fondant de l'évaluation globale des ressources informatiques 2017. 

Le dépassement rappelle de mauvais souvenirs. Le programme Insieme avait fini en désastre.

Le programme Fiscal-IT est censé renouveler l'environnement informatique de l’Administration fédérale des contributions. Le crédit de 85,2 millions a été libéré dans le cadre du budget 2014 par le Parlement pour ce projet lancé après le coûteux échec du programme "Insieme" (près de 116 millions de francs ont été investis dans ce projet avant qu'il ne soit abandonné).

swissinfo.ch avec la RTS et les agences/kr (Téléjournal du 15 février 2017)

×