Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'économie suisse est entrée en récession

Selon la définition admise par les spécialistes, une économie entre en récession lorsqu'elle aligne deux trimestres consécutifs de croissance négative. C'est désormais le cas de la Suisse, avec un recul de 0,1% au 3e trimestre et de 0,3% au 4e trimestre 2008.

Malgré ce coup de frein, l'économie helvétique a connu une croissance de 1,6% sur l'ensemble de l'année 2008, précise la documentation du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) publiée mardi. En 2007, le PIB avait enregistré une forte progression de 3,3%, du même ordre de grandeur qu'en 2006.

La performance du 4e trimestre n'apparaît pas aussi mauvaise que certains ne le craignaient. Dans le détail, il ressort que les dépenses des ménages ont affiché une légère progression de 0,1%. Les domaines de l'alimentation, des boissons, de la santé et des communications en ont profité. Meubles, loisirs et culture ont en revanche fait l'objet de restriction des budgets.

En termes de valeur ajoutée, les secteurs industriel (-1,3%) et financier (-1,6%) ont fortement reculé entre octobre et décembre, la baisse s'étant aussi poursuivie dans la construction (-0,7%). Par contre, commerce, hôtellerie, transports et communications affichent une amélioration de 0,8% par rapport au trimestre précédent.

Le recul des investissements (-3,1%) a contribué à la dégradation. L'état de la balance commerciale (exportations nettes) illustre la récession. Les exportations de biens et de services ont fléchi de 8,1% et les importations ont elles aussi largement reculé (-5,8%).

Et pour ce début d'année 2009, Aymo Brunetti, chef économiste du SECO avertit déjà que la croissance restera négative au premier semestre.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.