Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Offre à destination de l’étranger


Pas d’économies supplémentaires pour swissinfo.ch




swissinfo.ch produit en dix langues une information sur la Suisse et ses particularités, spécifiquement dédiée à un public international.  (swissinfo.ch)

swissinfo.ch produit en dix langues une information sur la Suisse et ses particularités, spécifiquement dédiée à un public international. 

(swissinfo.ch)

Le budget de l’offre de la SSR destinée à l’étranger, dont fait partie swissinfo.ch, risquait de se voir amputé de 4 millions de francs. Le Conseil national (Chambre basse du Parlement) a décidé mardi de renoncer à ces économies supplémentaires. 

Les députés ont rejeté par 95 voix contre 89 une coupe de deux millions de francs supplémentaires dans le budget des activités de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR) pour l’étranger. Une offre qui comprend les plateformes d’information swissinfo.ch (en 10 langues) et tvsvizzera.it (italophone), ainsi que la présence helvétique sur les chaînes internationales TV5Monde (francophone) et 3sat (germanophone). 

Le coût de l’offre à l’étranger, assumé pour moitié par la SSR et par moitié par la Confédération, se chiffre à environ 39 millions de francs par année. Le budget de swissinfo.ch est lui d’un peu moins de 18 millions de francs. Un nouveau mandat de prestation a été conclu entre le gouvernement suisse et la SSR en juin 2016. 

Dans le cadre du programme de stabilisation des finances de la Confédération 2017-2019, l’offre de la SSR pour l’étranger avait déjà été rabotée de 500'000 francs. Le 11 octobre dernier, la Commission des finances du Conseil national avait toutefois décidé de quadrupler cette somme en la portant à 2 millions. Comme la SSR et la Confédération financent de manière paritaire ce crédit, les économies se seraient au final chiffrées à 4 millions. 

Assez de médias en ligne 

Au cours des débats, le député du Parti libéral-radical (PLR / droite) Hans-Ulrich Bigler a justifié les propositions d’économie de la commission en arguant qu’internet permet désormais aux personnes résidant à l’étranger de consulter en ligne de nombreux médias pour s’informer sur la Suisse, notamment les sites des différents journaux. 

A droite de l’échiquier politique, la majorité des députés a défendu les coupes budgétaires. «Nous estimons que la SSR est en mesure d’assumer le financement de ses services à l’étranger», a déclaré Markus Hausammann, député de l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice). 

Mieux faire comprendre la Suisse et sa démocratie 

La gauche a toutefois volé au secours des activités à l’étranger de la SSR. «swissinfo.ch permet de faire connaître la Suisse, son système politique et sa démocratie, dans dix langues différentes», a souligné la députée socialiste Marina Carobbio Guscetti, tout en rappelant que le budget de la plateforme d’information avait déjà été sensiblement réduit en 2012. 

Elle a aussi noté que d’autres pays renforcent leurs offres de programmes à destination de l'international, faisant référence aux récentes annonces concernant BBC World Service, Deutsche Welle ou encore Voice of America. «Il n'est pas envisageable de couper drastiquement dans le budget de la SSR destiné à ce type de programmes», a-t-elle martelé. 

Le Parti démocrate-chrétien (PDC / centre-droit) s’est également prononcé contre ces mesures d’économies. «L’offre de la SSR à l’étranger permet d’entretenir un contact essentiel avec la Cinquième suisse, ainsi que de mieux faire comprendre la Suisse et sa démocratie», a plaidé le député PDC Roberto Schmidt. 

Le ministre des finances Ueli Maurer (UDC) a, lui, mis en garde les députés contre des coupes budgétaires supplémentaires sur ce poste. «Les économies ne viseraient pas en priorité la SSR mais les Suisses de l’étranger qui auraient des programmes d’information de moindre qualité.»

Les députés ont aussi accepté la proposition de renoncer à 300'000 francs d'économies prévues pour l'expédition de la revue des Suisses de l'étranger par 93 voix contre 91. 

×