Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Fonction politique Que fait le chancelier de la Confédération?

Tout à gauche de l'image, le chancelier de la Confédération Walther Thurnherr. 

(Schweizerische Bundeskanzlei)

«La Suisse a-t-elle désormais un gouvernement de huit membres?», nous demandent nos lecteurs étrangers chaque fois que la nouvelle photo du gouvernement est publiée. Non, rien n’a changé.

Le gouvernement national suisse compte toujours sept membres. La huitième personne, qui se trouve presque toujours à droite ou à gauche (sur la photo), est le chancelier ou la chancelière de la ConfédérationLien externe.

Pas de poste ministériel, mais pas sans influence

Fin de l'infobox

Contrairement au système allemand ou autrichien, la chancelière ou le chancelier de la Confédération n'est pas la figure politique la plus puissante du pays. Bien qu'elle soit moins visible pour le public que les sept membres du gouvernement, elle a une influence politique. L'étendue de cette influence dépend de la personne elle-même, mais aussi des membres respectifs du gouvernement.

«Haut fonctionnaire»

Fin de l'infobox

Dans le passé, certains chanceliers de la Confédération ont été décrits comme le huitième conseiller fédéral. La dernière femme à ce poste, Corina Casanova (2008 à 2015), voyait plutôt son rôle comme celui d'une haute fonctionnaire discrète. Le chancelier en exercice Walter Thurnherr préfère aussi se qualifier de haut fonctionnaire plutôt que de huitième conseiller fédéral. Néanmoins, avant l'élection de la ministre Viola Amherd fin 2018, Walter Thurnherr était considéré comme un candidat au gouvernement prometteur. Aucun de ses prédécesseurs n'a pourtant réussi à franchir ce pas dans sa carrière.

Le parti et le genre jouent un rôle

Fin de l'infobox

Le chancelier de la Confédération est élu par l'Assemblée fédérale (la Chambre haute et la Chambre basse du Parlement). Jusqu’à présent, 17 personnes ont exercé cette fonction, dont deux femmes.

Les chanceliers ont existé bien avant les premiers conseillers fédéraux. Il s’agit de la plus ancienne institution administrative de la Confédération. Dès 1803, la Diète décida de nommer un chancelier, qui devint chancelier de la Confédération avec la fondation de l'État fédéral en 1848.

La plupart des chanceliers de la Confédération sont recrutés au Parlement et appartiennent à un parti gouvernemental. Seule l'Union démocratique du Centre (UDC / droite conservatrice) n'a jamais pu nommer un chancelier fédéral. La première chancelière de la Confédération Annemarie Huber-Hotz (PLR / droite) a exercé ses fonctions de 2000 à 2007.

Outre le parti, la question du genre joue désormais un rôle de plus en plus important.

Fonction consultative lors des réunions du gouvernement

Fin de l'infobox

En Suisse, le chancelier de la Confédération dirige la Chancellerie fédérale, qui planifie et coordonne les affaires du gouvernement. Il participe aux séances hebdomadaires du Conseil fédéral, où il a un rôle consultatif. En tant que chef de l’état-major du gouvernement, il peut agir comme médiateur, coordonner, cosigner des rapports, faire des propositions et même présenter des motions. Il n’a seulement pas le droit de voter.

Son domaine de responsabilité comprend également la communication du gouvernement ainsi que l’organisation des votations et des élections au Conseil national (Chambre basse du Parlement). 

Le chancelier perçoit un salaire équivalent à 80% du salaire d’un conseiller fédéralLien externe, soit environ 360 000 francs.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.