Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Grand Prix suisse de design Un sécateur devient une icône du design

Le fabricant de sécateur Felco s’est vu attribuer le Grand Prix suisse de design 2018. C’est la première fois qu’une industrie reçoit cette distinction. Mais Felco, c’est aussi une véritable histoire à succès, puisque cette PME est leader mondial de son secteur.

sécateur Felco

Le Felco 2, le sécateur le plus vendu de l'entreprise.

(Felco)

Ce Grand Prix suisse de designLien externe a été décerné à Felco «en reconnaissance du caractère visionnaire de son approche de la création durable, et de son engagement en faveur de la qualité, dans un monde où règle l’obsolescence programmée», indique l’Office fédéral de la cultureLien externe.

Idée visionnaire

Felco a été fondée en 1945 par Félix Flisch, un Suisse alémanique aux origines appenzelloises et grisonnes. «Comme beaucoup d’autres jeunes à l’époque, mon grand-père fut envoyé en Suisse romande à l’âge de 15 ans pour y apprendre le français. Après avoir effectué un apprentissage de mécanicien dans la région, il racheta à bon prix une ancienne usine de cadrans de montres pour y installer son atelier de fabrication de sécateurs», raconte Pierre-Yves Perrin, qui avec son frère Laurent représentent la 3génération de la famille fondatrice.

A l’époque, Félix Flisch eut l’idée visionnaire de produire un sécateur léger, précis, robuste et à lame interchangeable destiné aux professionnels et de le commercialiser au-delà des frontières nationales. 

Trois quarts de siècle plus tard, Felco n’a plus rien à voir avec le petit atelier des débuts qui employait quatre personnes. Chaque année, ce sont plus d’un million d’outils de taille et de coupe qui sont produits et assemblés dans l’usine neuchâteloise des Geneveys-sur-Coffrane.

L’argument «Swiss made»

Les fameux sécateurs aux manches rouges sont désormais exportés dans plus de 120 pays au-travers d’un large réseau de distribution. 

Couplée au «Swiss Made», l’image de marque acquise par Felco au cours des décennies reste l’argument de vente le plus important lorsqu’il s’agit de convaincre les professionnels mais aussi de nombreux amateurs passionnés de jardinage de payer jusqu’à quatre fois plus cher pour acquérir le sécateur de référence. 

Une notoriété qui a aussi son revers de la médaille. «Nous sommes en quelque sorte victimes de notre succès, affirme Pierre-Yves Perrin. A l’instar des fenêtres de toit Velux, Felco est devenu un nom de marque générique. Aujourd’hui, tout le monde essaye de copier nos sécateurs, du moins leur design, et il est très difficile de lutter contre ce type de contrefaçon qui ne dit pas toujours son nom».


Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.