Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nouvel empereur du Japon Quand Naruhito visitait Berne

Le Japon a un nouvel empereur. Akihito cède sa place à son fils aîné, Naruhito. Le nouveau souverain connaît la Suisse, il a visité la ville de Berne en 2014.

Après 30 ans de règne, l'empereur japonais Akihito a abdiqué au profit de son fils aîné. Le prince héritier Naruhito deviendra mercredi le 126e souverain du pays. C'est la première fois en deux siècles qu'un empereur japonais cède sa fonction de son vivant.

2014: Naruhito en Suisse

Le prince héritier s'est rendu en Suisse en 2014, afin de célébrer les 150 ans des relations diplomatiques entre le Japon et la Confédération. L'ancien maire de la ville de Berne, Alexander Tschäppät, lui a alors fait visiter la capitale fédérale. 

À l'époque, les médias suisses avaient relevé que ce voyage avait été accueilli comme une pause bienvenue par Naruhito, dont les apparitions publiques étaient habituellement très contrôlées et qui avait peu d'occasions d'aller à la rencontre des gens ordinaires.

Nouvelle ère impériale

Avec le retrait de l'empereur Akihito, c'est également une ère qui prend fin. Heisi, qui signifie parachèvement de la paix, cède sa place à l'ère Reiwa, qui signifie belle harmonie. Dans un bref discours, Akihito a déclaré qu'il exerçait son règne depuis 30 ans avec un profond respect et un amour pour le peuple.

Akihito a également voyagé en Suisse en l'an 2000, avec sa femme Michiko. Durant trois jours, il a notamment visité le siège du CICR et rencontré le président de la Confédération de l'époque, Adolf Ogi. En 1953, avant qu'il ne devienne empereur, Akihito était déjà passé en Suisse. Il avait alors 19 ans et terminait un voyage de plusieurs mois dans le monde.

Des photos de ces voyages sont à découvrir dans la galerie ci-dessous:


Neuer Inhalt

Horizontal Line


Comment votent les Suisses de l'étranger?

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.