Si la Suisse est surtout connue pour ses paysages, ses centres urbains n’en offrent pas moins une importante vie culturelle.

Zurich, Genève, Bâle et Berne, tel est le palmarès des principales cités de Suisse. Jaugées à l’aune de leur population, les villes suisses sont petites en comparaison internationale. La capitale Berne, par exemple, ne compte que 130'000 habitants.

Zurich

Avec une population de 385'000 habitants, Zurich est la plus grande ville de Suisse. Elle fourmille de magasins, de musées et de galeries. Et elle offre les nuits les plus folles… et les plus variées. Comme elle jouxte le plus grand aéroport du pays, elle constitue la première étape de nombreux voyageurs étrangers: il ne faut que 15 minutes en train pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport.

En comparaison internationale, Zurich caracole régulièrement en tête de liste des villes où il fait bon vivre. Et ce, grâce à la proximité du lac, à une vue magnifique sur les massifs alpins, à un accès simple aux offres de loisir, aussi bien en ville que dans les environs, et à son économie florissante. De nombreux touristes connaissent Zurich pour ses prix de l’immobilier les plus chers de Suisse ou pour sa Bahnhofstrasse bordée de boutiques de vêtements, de montres et de bijoux. Les amateurs d’art et de culture y trouveront plus de 100 galeries et 50 musées, tels que le Musée national ou le Kunsthaus, l’un des principaux musées du pays. Les nuits zurichoises sont très animées. Toutefois, les noctambules ont le temps de prendre tranquillement leur repas du soir: qu’ils aiment la house, le R&B, la pop ou les chansons d’autrefois, qu’ils recherchent des bars homosexuels ou lesbiens, la nuit démarre partout à 23 heures.

On trouve sur le site Web de Zurich Tourisme de nombreuses informations concernant l’hébergement et les restaurants, ainsi des offres d’excursions.

Le site Web de Suisse tourisme propose également un aperçu des offres de la région zurichoise ainsi qu'un guide sous la forme d'application pour téléphone mobile.

Genève

Genève est située dans la partie francophone de la Suisse. La ville la plus occidentale du pays est surtout connue pour avoir donné naissance au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et pour abriter le siège européen de l’Organisation des Nations Unies (ONU). La ville accueille également de nombreuses organisations non gouvernementales et intergouvernementales, dont bon nombre interviennent dans le secteur humanitaire. D’ailleurs, Genève est qualifiée de «capitale humanitaire» de la planète.

Genève est réputée pour son cosmopolitisme, et il arrive souvent que les voyageurs prennent la deuxième ville de Suisse pour la capitale du pays, au grand dépit de Berne. L’aéroport de Genève est le deuxième plus important du pays, et de ce fait la ville attire de nombreux visiteurs en provenance de l’étranger.

La ville se situe au bout du lac Léman – ou «lac de Genève» pour les visiteurs anglais – là où le Rhône quitte le lac pour poursuivre sa route vers la mer. Le symbole de Genève, c’est son jet d’eau d’une hauteur de 140 mètres, situé au plein milieu de la rade. Les quais, les rives du lac ainsi que les parcs invitent à la flânerie. La vieille ville, dominée par la cathédrale Saint-Pierre, est sillonnée de ruelles animées et de boutiques élégantes qui forment un contraste saisissant avec le quartier des affaires où banquiers, courtiers en matières premières et diplomates donnent aux rues un ton plus feutré. Genève compte le taux d’étrangers le plus élevé de Suisse.

Divers musées, comme le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui raconte l’histoire et le travail de l’organisation humanitaire, ou le Musée international de l’horlogerie invitent à la visite, tout comme le Palais des Nations.

A quelques encablures de la ville se trouve le CERN, l’Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, avec son immense accélérateur de particules souterrain, le LHC (Large Hadron Collider), sa machine à recréer le big-bang, comme on la décrit en langage populaire.

Sur le site Web de Suisse Tourisme, on trouvera des informations sur l’hébergement, les manifestations et les offres d’excursions à Genève et alentours, ainsi qu'un guide sous forme d'application pour téléphone mobile.

Différentes informations concernant l’hébergement, les manifestations et autres données utiles à une visite de la ville sont disponibles sur le site officiel de Genève Tourisme.

Bâle

Bâle se trouve au nord-ouest du pays, à la frontière entre la France, l’Allemagne et la Suisse. La ville constitue depuis toujours un point de rencontre entre différentes cultures et histoires. Dès le moyen-âge, la ville rhénane s’est affirmée comme une importante place commerciale et d’échanges. Sa vieille ville, avec ses magnifiques édifices anciens tels l’Hôtel de Ville ou la place du Marché invitent à la flânerie. Le véritable emblème de Bâle est sans conteste sa cathédrale, construite entre 1019 et 1500, avec ses deux tours élancées. Parmi les autres curiosités de la ville, il y a le Kunstmuseum ou la Fondation Beyeler, ainsi que le zoo de Riehen, tout proche. Sans oublier les circuits en bateau sur le Rhin.

Chaque année, la ville offre un spectacle sensationnel – surtout pour les Bâlois – avec son fameux carnaval, le Fasnacht, le plus important de Suisse. Durant cette période, le centre-ville appartient aux masques, dont les cliques envahissent rues, bistrots et boutiques. Dans cette cité protestante, le carnaval débute le lundi matin qui suit le mercredi des cendres, et se déroule jusqu’au jeudi matin. Il a lieu une semaine après les carnavals des villes alémaniques catholiques.

Pour de plus amples détails, on peut consulter le site officiel de la ville de Bâle.

Des informations supplémentaires concernant la ville, les manifestations, l’hébergement, les restaurants, la culture, les offres d’excursion, sont disponibles sur le site Web de Bâle Tourisme.

Le site de Suisse Tourisme propose également des informations sur l’hébergement, les manifestations et les offres d’excursion à Bâle et dans ses environs, ainsi qu'un guide sous forme d'application pour téléphone mobile.

Berne

La capitale est l’une des plus belles villes de Suisse. La cité moyenâgeuse avec ses nombreuses fontaines, ses façades de grès, ses ruelles et tourelles, a su comme nulle autre conserver son caractère historique. Le Jardin des roses ou Rosengarten offre un point de vue magnifique sur la vieille ville baignée par l’Aare. Depuis la plate-forme de la tour de la cathédrale, culminant à 101 mètres du sol, la vue est à couper le souffle. La nouvelle fosse aux ours, sur les rives de l’Aar ou la maison d’Albert Einstein font partie des autres curiosités de la capitale.

La ville de Berne a été fondée en 1191. Depuis 1983, elle est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco (de plus amples informations sur le site officiel de la ville de Berne (en allemand). Avec ses sept kilomètres d’arcades, la vieille ville possède l’une des plus longues promenades abritées d’Europe.

Par beau temps, on peut admirer les Alpes et leurs sommets enneigés, tels que l’Eiger, le Mönch ou la Jungfrau. En comparaison avec Zurich, Berne peut paraître trop calme, voire un peu endormie. Mais elle possède son charme, et abrite de nombreux bars, boutiques et cafés de rue. En été, l’Aar offre des instants de plaisir inoubliable aux (bons) nageurs.

Berne dispose également d’une offre intéressante en musées, parmi lesquels le Centre Paul Klee avec la plus vaste collections d’œuvre de l’artiste au monde ou le Musée Alpin Suisse.

Le petit aéroport situé au sud de la ville propose des vols vers différentes villes européennes. Grâce à sa situation centrale, Berne est facilement accessible par le train.

Le site Web de Berne Tourisme offre toutes sortes d’informations sur la ville, y compris sur l’hébergement, les restaurants, la culture, les manifestations, les excursions, etc.

Suisse Tourisme propose également des informations concernant l’hébergement, les manifestations, la culture, etc. à Berne et dans les environs, ainsi qu'un guide sous forme d'application pour téléphone mobile.

Lausanne

Lausanne jouit d’une situation pittoresque: entourée de vignobles, elle est bâtie sur trois collines, et offre une vue magnifique sur le Léman et sur les rives françaises du lac avec, en arrière-plan, les impressionnants sommets des Alpes savoyardes. Lausanne abrite également le Comité International Olympique. Elle s’est d’ailleurs rebaptisée «capitale olympique».

La vieille ville de Lausanne, la «Cité», fermée à la circulation, est dominée par la cathédrale. Cet édifice passe pour le plus bel exemple du gothique précoce en Suisse. Tout autour de la cathédrale, ainsi que dans le quartier d’Ouchy, se déploient de nombreuses rues commerçantes. Et Lausanne a construit l’unique métro de Suisse. Il relie les différents quartiers de cette ville en pente. Les parcs ainsi que les palaces, où Lord Byron a fait halte autrefois, valent le détour.

De plus, Lausanne bénéficie d’une offre artistique et culturelle très variée. Parmi ses musées, on citera la Fondation de l’Hermitage, qui met l’accent sur l’impressionnisme et l’art français, ou le MUDAC, l’unique musée des arts appliqués contemporains de Suisse romande. De plus, c’est à Lausanne que le Ballet Béjart, de réputation mondiale, a élu domicile.

En plus du CIO, Lausanne accueille le Musée olympique, le plus grand centre d’information sur les jeux olympiques du monde.

Et enfin, Lausanne est une ville universitaire vivante, même si elle semble respirer dans l’ombre de sa grande sœur Genève. Grâce à la présence de ses étudiants, Lausanne jouit d’une vie nocturne animée.

Dans les environs immédiats de la ville se trouvent les vignobles du Lavaux, inscrits depuis peu au patrimoine mondial de l’UNESCO. Son paysage impressionnant peut être découvert à pied ou grâce à un petit train. Lausanne est également un bon point de départ pour visiter des villes comme Montreux ou Vevey.

Le site Web de Lausanne Tourisme fournit diverses informations concernant les activités sportives, la culture, l’hébergement, les restaurants, les manifestations, les excursions possible en ville et dans les alentours, ainsi qu'un guide sous forme d'application pour téléphone mobile.

Lucerne

Située sur le rivage du lac des Quatre-Cantons, Lucerne se niche au cœur d’un extraordinaire panorama de montagnes. Grâce à ses nombreuses curiosités, à sa situation au bord du lac et à ses montagnes toutes proches, comme le Rigi ou le Pilatus, la ville est une des destinations favorites des voyageurs.

La situation géographique de Lucerne, qui en fait un nœud de communication sur l’axe nord-sud, à l’intersection entre le Plateau et les Alpes et une porte d’entrée vers la Suisse centrale, a fortement marqué l’histoire et le développement de la ville. Lucerne a été le premier canton à rejoindre, en 1332, l’alliance des trois cantons primitifs Uri, Schwyz et Unterwald.

Le Kappelbrücke ou Pont de la Chapelle représente le symbole de la ville de Lucerne. Construit au moyen-âge, il est, avec ses peintures triangulaires, le plus vieux pont couvert en bois d’Europe. Et ce, même s’il a été partiellement endommagé par plusieurs incendies. Les peintures du Pont de la Chapelle retracent l’histoire suisse et lucernoise. swissinfo.ch publie une galerie de photos (en allemand) représentant les peintures du Pont de la Chapelle.

Dans la vieille ville, fermée à la circulation, on peut admirer les maisons ornées de fresques et les places pittoresques comme le Weinmarkt (marché aux vins). Lucerne est la ville des places et des églises. L’église des Jésuites, érigée au 17e siècle, est le premier édifice baroque sacré de Suisse.

Parmi les curiosités de la ville, on mentionnera le panorama Bourbaki, d’une longueur de 112 mètres, l’une des dernières peintures circulaires conservées au monde, et le Musée des transports, inauguré en 1959, qui relate l’histoire de la mobilité et de la communication. Il s’agit du musée le plus populaire de Suisse.

Les montagnes environnantes, comme le Pilatus ou le Rigi, offrent une vue spectaculaire sur le paysage. Et naviguer sur les bateaux à vapeur du lac des Quatre-Cantons constitue une expérience inoubliable.

Le site Web de Lucerne Tourisme fournit des informations concernant les activités sportives, la culture, l’hébergement, les restaurants, les manifestations, les excursions en ville et dans les alentours, ainsi qu'un guide sous forme d'application pour téléphone mobile.

Locarno

Des palmiers et des citronniers en Suisse? Bienvenue à Locarno, la ville la plus ensoleillée de Suisse avec ses 2300 heures de soleil par an. La ville, située sur la rive nord du Lac Majeur (lago Maggiore) se distingue des villes alémaniques et romandes par son ambiance méditerranéenne. Au cœur de Locarno se niche la Piazza Grande, devenue célèbre grâce au Festival de Locarno. Pendant le festival, près de 8000 personnes  s’y pressent pour admirer des films en plein air.

Sur les hauteurs de Locarno, à Orselina, culmine l’église de Madonna del Sasso, érigée suite à une apparition de la Vierge Marie. Cette église est considérée comme la principale curiosité de Locarno. Depuis ce promontoire, on jouit d'un magnifique panorama sur la ville tessinoise, les montagnes et le lac Majeur.

Durant la saison hivernale, par beau temps, on peut pratiquer le ski sur les pentes de Cardada-Cimetta atteignables par télécabine ou télésiège. Ce domaine skiable offre également une piste de luge et de nombreux chemins pédestres. Ou alors on peut simplement jouir de la vue magnifique sur le lac Majeur et les îles de Brissago. En été, Cardada-Cimetta est l’un des points de rencontre préférés des amateurs de parapente et de deltaplane.

En train, en car ou en voiture, Locarno est le point de départ vers les vallées supérieures, par exemple les Centovalli, le val Onsernone, le Val Maggia et le Val Verzasca, avec leurs ravins et leurs villages typiques de maisons de pierres et de clochers d’un autre temps, où il fait bon se balader.

Sur les rives nord du lac Majeur, il y a aussi Ascona. Comme Locarno, Ascona est réputée pour la douceur de son climat. Les ruelles  tortueuses de la vielle ville, sont fermées à la circulation et incitent à la promenade. Elles sont bordées de nombreux cafés et terrasses.

Sur les hauteurs d’Ascona se trouve le Monte Verità, le mont de la vérité. Au début du 20e siècle, des libres-penseurs y ont fondé une colonie, qui a d’abord été un refuge pour marginaux, avant de devenir un lieu d’émergence pour des mouvements sociaux et artistiques. Aujourd’hui, le Monte Verità accueille les séminaires des Universités de Lucerne et de Zurich. Un musée y retrace l’histoire de l’ancienne colonie alternative.

Le site Web de Lac Majeur Tourisme livre diverses informations concernant le sport, la culture, l’hébergement, les restaurants, les manifestations et les possibilités d’excursions dans la région http://www.ascona-locarno.com/fr/.

Le site de Suisse Tourisme offre également des informations concernant l’hébergement, les manifestations ou les excursions à Locarno et dans les environs.

swissinfo.ch



Liens