Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Réfugiés ponctionnés Les Erythréens de Suisse extorqués par leur consulat

Le consulat général d’Erythrée, à Genève, prélèverait 2% des revenus de ses citoyens en Suisse pour financer le régime d’Isaias Afewerki, considéré comme l’un des plus répressifs et les plus paranoïaques du monde. Cette situation a déjà été dénoncée à plusieurs reprises au Parlement suisse. 

(Téléjournal de la RTS du 14.12.2014)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la députée socialiste Cesla Amarelle, il est choquant que de l’argent suisse puisse financer la dictature érythréenne:

(Téléjournal de la RTS du 14.12.2014)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

swissinfo.ch avec la RTS

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.