Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Infographie


Les Suisses s'arment toujours plus




 Autres langues: 6  Langues: 6
La Suisse a l'un des taux les plus élevés d’arme personnelle dans le monde. (Keystone)

La Suisse a l'un des taux les plus élevés d’arme personnelle dans le monde.

(Keystone)

En Suisse, tous ceux qui veulent une arme à feu doivent obtenir un permis de la police de leur canton. En 2015, les demandes de permis ont augmenté presque partout, comme le montre notre infographie.

Le petit canton d'Obwald - une région touristique montagneuse, avec près de 36’000 habitants - a connu le plus grand pic dans le nombre de permis d'armes à feu accordés, 149 contre 100 en 2014.

Le canton d’Argovie - l'une des régions les plus densément peuplées de Suisse – a délivré 478 permis de plus qu'en 2014.

Le Jura, un canton tributaire de l'horlogerie et de l'agriculture, est le seul canton à connaitre une diminution en 2015 en passant de 230 à 221.

La police d’Obwald a indiqué que la hausse pourrait être en grande partie attribuable à l’utilisation d’une plus grande variété d'armes sur les champs de tir, ce qui nécessite plus de permis. La police d'Argovie estime que la hausse des permis d'armes à feu ne correspond pas automatiquement à plus d'armes dans les mains des gens. Certains demandent par exemple des permis pour les armes vendues ou déjà en circulation.

La Suisse a l'un des taux les plus élevés d’arme personnelle dans le monde en raison de son armée de milice. Le ministère de la Défense estime que quelque deux millions d'armes sont en mains privées pour une population de 8.3 millions d’habitants.

 


Traduit de l'anglais par Frédéric Burnand, swissinfo.ch

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×