Navigation

«ABB nouveau» affiche des résultats record

Le groupe technologique helvético-suédois a vécu une année 1999 exceptionnelle, qui se solde par le meilleur bénéfice de son histoire, à plus de 1,6 milliard de dollars, soit un bond de 24 pour cent. L’alliance avec Alstom a déjà porté ses fruits.

Ce contenu a été publié le 03 février 2000 - 15:52

Le groupe technologique helvético-suédois a vécu une année 1999 exceptionnelle, qui se solde par le meilleur bénéfice de son histoire, à plus de 1,6 milliard de dollars, soit un bond de 24 pour cent. L’alliance avec Alstom a déjà porté ses fruits.

L’année 1999 restera, à coup sûr, dans les annales d’ABB. Onze ans après la naissance du groupe, issu du mariage de Brown Boveri avec le suédois Asea, le visage de la multinationale a profondément changé. Premier épisode, au mois de janvier: ABB renonce à la fabrication de matériel ferroviaire en cédant sa participation de 50 pour cent dans Adtranz à son partenaire Daimler Chrysler.

Nouveau coup de tonnerre, deux mois plus tard, lorsque le groupe helvético-suédois annonce la création d’une coentreprise avec le français Alstom, qui réunit les activités de production d’électricité des deux géants. La nouvelle entité, ABB Alstom Power, se positionne comme un leader mondial du secteur.

Au-delà de l’aspect industriel, cette opération est aussi une bonne affaire financière pour ABB, qui reçoit d’Alstom 1,5 milliard de dollar en liquide pour tenir compte de la taille nettement plus importante des activités apportées dans l’entreprise commune. La mue d’ABB s’achève en fin d’année, avec la vente de la totalité de ses activités nucléaires au britannique BNFL pour près d’un demi-milliard de dollars.

En 1999, un «ABB nouveau» est donc bien né. Et ses premiers pas sont déjà très assurés. Le bénéfice opérationnel a bondi de 30 pour cent, à 2,41 milliards de dollars. La rentabilité s’est également améliorée, la marge opérationnelle passant de 7,8 à 8,7 pour cent, avec un chiffre d’affaires de 24,7 milliards de dollars, en hausse de 4 pour cent.

La multinationale compte maintenant poursuivre sur sa lancée et prévoit une nouvelle accélération en 2000 et dans les années à venir. Les investisseurs, eux, sont déjà convaincus. L’action ABB, qui a affiché l’une des meilleures performances des grandes valeurs de la bourse suisse, l’an passé, a été propulsée par l’annonce de ces résultats et gagnait 8 pour cent jeudi en début d’après-midi.

Joël Quilleré

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.