Navigation

«L’aigle bicéphale? Pas suisse!»

Trois joueurs de l’équipe suisse de football devront payer une amende pour avoir mimé l’aigle bicéphale albanais, lors de la victoire contre la Serbie durant leur deuxième match de Coupe du monde. Un geste qui divise les passants rencontrés dans le hall de la gare centrale de Zurich.

Ce contenu a été publié le 27 juin 2018 - 15:23
Nora Hesse, Zürich, swissinfo.ch

Avaient-ils le droit de faire ce geste pour célébrer des buts? La Fifa estime que non. L’instance suprême du football a condamné les deux joueurs d’origine albanaise Xherdan Shakiri et Granite Xhaka à une amende de 10’000 francs et le capitaine Stephan Lichtsteiner à 5000 francs.

Ce geste a été abondamment commenté dans toute la Suisse, jusqu’au dans les hautes sphères politiques. Car avec ce simple mime, il est question de fierté nationale, de nationalisme et de sentiment d'appartenance.

Pour sa #Question de la semaine, swissinfo.ch a posé sa caméra à la gare de Zurich, pour demander aux passants s’ils estimaient ces amendes justifiées. D’autant plus qu’un tel geste aurait pu valoir une suspension à ses auteurs.

Ce soir, l’équipe nationale affronte le Costa Rica et peut rêver d’une qualification pour les huitièmes de finale. Après l’épisode de l’aigle albanais, le football sera de retour sur le devant de la scène.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.