Navigation

Affaire des fonds en déshérence: la conclusion de l’accord global est reportée

Il faudra encore attendre un peu pour assister à l’épilogue de l’affaire des fonds en déshérence. Le plan de partage des 1,25 milliard de dollars prévu par l’accord global signé en août 1998 ne sera en effet pas publié avant le mois de mars.

Ce contenu a été publié le 28 décembre 1999 - 17:22

Il faudra encore attendre un peu pour assister à l’épilogue de l’affaire des fonds en déshérence. Le plan de partage des 1,25 milliard de dollars prévu par l’accord global signé en août 1998 ne sera en effet pas publié avant le mois de mars.

Comment distribuer le fameux pactole que les banques suisses ont accepté de payer pour mettre fin aux plaintes collectives déposées aux Etats-Unis par des victimes de l’Holocauste ou leurs descendants?

C’est à cette question que doit répondre ce plan de partage. Un plan dont la publication était prévue ce mardi, mais qui sera donc reportée. Un délai demandé, selon l’un des avocats des plaignants, par Judah Gribetz, le délégué spécial à la répartition, de manière à mieux examiner les nombreuses requêtes qui lui sont parvenues.

Après la parution d’une première version, à la mi-mars, les personnes intéressées auront jusqu’au 15 mai pour apporter leurs commentaires. Et ce n’est vraisemblablement que le 15 juin que le juge Korman, qui a la haute main sur cette affaire, tranchera.

Du côté des banques, ni l’UBS ni le Crédit Suisse ne se déclarent surprises par ce report, dont elle prennent acte. Un report qui n’a d’ailleurs aucun effet sur les versements effectués dans le cadre de l’accord global. Rappelons que deux tranches des 1,25 milliard de dollars ont déjà été versées.

SRI avec les agences



















Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.