Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Appel à l'unité sur l'emblème de la Croix-Rouge

Croix-Rouge, Croissant-Rouge et le nouveau Cristal-Rouge.

(Keystone)

La ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey a ouvert la conférence sur le nouvel emblème de la Croix-Rouge en appelant les Etats à relever le défi.

Cette réunion réunit pendant deux jours des représentants de 192 Etats signataires des Conventions de Genève. Elle est l'aboutissement d'une vaste offensive diplomatique suisse.

En ouvrant la conférence diplomatique, lundi à Genève, Micheline Calmy-Rey a plaidé en faveur d'un nouveau symbole humanitaire, le fameux «cristal rouge» dépourvu de toute connotation nationale, politique ou religieuse.

La cheffe de la diplomatie suisse a notamment déclaré que les deux emblèmes actuellement en vigueur (la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge) ont trop souvent été à l'origine de la mort de travailleurs humanitaires ces dernières années.

«Le 3e protocole additionnel permettra au mouvement de se rapprocher de ses buts universels et de renforcer la protection des victimes de guerre», a-t-elle indiqué.

Et Micheline Calmy-Rey d'ajouter que la négociation d'un compromis sur cette question avait été «un grand honneur mais aussi une grande responsabilité» pour la Suisse, dépositaire des Conventions de Genève.

Un pas important

Un pas important vers l'adoption du nouvel emblème, le cristal rouge, a été franchi la semaine dernière avec la signature d'un accord entre les sociétés de secours israélienne et palestinienne.

Si la conférence aboutit, elle signera la fin d'une longue période de négociations diplomatiques pour résoudre ce que la ministre suisse des affaires étrangères Micheline Calmy-Rey avait nommé «une controverse séculaire».

Cristal rouge

Même si le nouvel emblème est adopté, les pays pourront continuer à faire figurer leur propre symbole à l'intérieur du cristal rouge.

Cette solution permettra au Magen David Adom (MDA) de rejoindre enfin la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge après plus de cinquante ans.

La société de secours israélienne a en effet toujours refusé de remplacer son étoile de David par la croix rouge ou le croissant rouge. Or une clause dans les statuts du CICR prévoit que seules les sociétés nationales utilisant l'un des deux symboles officiels sont reconnues.

De plus, les pays arabes se sont toujours opposés à la reconnaissance du Bouclier ou de l'étoile de David. Une solution écartée également par le CICR qui préfère créer un nouvel emblème neutre sur les plans religieux et politique.

Un premier échec

En octobre, Micheline Calmy-Rey s'est rendue au Proche-Orient pour tenter de rallier Israéliens et Palestiniens au nouvel emblème du cristal rouge avant la conférence de Genève.

Une précédente tentative pour réunir une conférence en 2000 avait échoué en raison du déclenchement de l'intifada dans les territoires palestiniens.

La même année, les Etats-Unis avaient décidé de suspendre leur contribution à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, afin de soutenir les revendications du MDA. Ce qui a entraîné un manque à gagner de 46 millions de francs pour la fédération.

La porte-parole de la Croix-Rouge américaine Devorah Goldberg a encore déclaré récemment que son organisation ne changera pas sa position tant que le Magen David Adom ne sera pas accepté comme membre de la fédération.

Rien n'est acquis

La conférence de Genève sera donc déterminante. Optimiste, le Comité international de la Croix-Rouge pense que le protocole additionnel aux Conventions de Genève concernant le cristal rouge sera accepté.

Le porte-parole du CICR Ian Piper précise que tous les signaux ont été positifs depuis le début des discussions en septembre. Mais il s'empresse d'ajouter: «Rien n'est acquis tant que l'accord n'est pas signé».

swissinfo, Adam Beaumont à Genève
(Traduction de l'anglais: Alexandra Richard)

Faits

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été créé en 1863.
Indépendante et neutre, l'organisation apporte une assistance humanitaire aux victimes de la guerre ou de la violence armée.
La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge (FICR) a été fondée en 1919. Elle a son siège à Genève.
Elle coordonne l'aide en cas de catastrophe entre les différentes sociétés nationales.
Ensemble, le CICR et la FICR forment le Mouvement international de la Croix-Rouge.

Fin de l'infobox

En bref

- L'emblème de la Croix-Rouge, approuvé officiellement en 1864, représente le drapeau suisse avec les couleurs inversées.

- Le croissant rouge a été adopté durant la guerre entre la Russie et l'Empire Ottoman (1876-1878). Il est basé sur le drapeau turc (là encore, les couleurs ont été inversées).

- Certains pays, comme Israël, n'ont pas voulu choisir entre les deux emblèmes officiels. D'où l'idée de créer un symbole additionnel, neutre sur les plans nationaux, religieux, politique ou culturel.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.