Au prochain top, il sera...

swissinfo.ch

Vendredi, changement de numéro de téléphone. Dimanche, passage à l'heure d'été... C'est le chaos annoncé en Suisse!

Ce contenu a été publié le 29 mars 2002 - 15:14

Les temps sont durs pour les têtes en l'air. Deux informations à retenir en un seul week-end... Dès vendredi, on devra composer l'indicatif pour toutes les communications téléphoniques.

Et dans la nuit de samedi à dimanche, l'heure d'été sera de retour. Il faudra donc avancer réveil, montre et horloge de 60 minutes.

Petit conseil: multipliez les post-it sur le frigidaire, les rappels sur votre portable ou votre agenda électronique, ou encore les nœuds à votre mouchoir. Et prévenez votre entourage: vous serez en retard, c'est certain!

Scénario catastrophe

En retard dimanche pour le repas de famille. Jusque-là, ça va. Ce sera l'occasion de régler votre montre.

Mais, entre-temps, vous oublierez certainement de changer l'heure de votre réveil-matin. Evidemment, vous ne l'aviez pas sous la main dans l'immédiat.

Et vous remettrez ça mardi... en retard au travail. Bien sûr, impossible alors de joindre votre employeur pour l'informer. Puisque vous aurez aussi oublié qu'il fallait composer l'indicatif devant le numéro de téléphone.

Cela dit, sur ce point, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) rassure: un message est prévu. Il dira en substance: «ce numéro n'est plus valable... avez-vous composé l'indicatif?»

A cet instant-là, si vous vous sentez vraiment perdu dans ce chaos géant, il reste encore un élément stable auquel s'accrocher: l'horloge parlante.

Non seulement, elle a le grand avantage de vous donner l'heure. Mais, en plus, le numéro à composer reste le même (161). Comme tous les numéros d'urgence, d'ailleurs.

swissinfo/Alexandra Richard

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article