Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cablecom attaque la forteresse Swisscom

(Keystone Archive)

Avec son projet de téléphonie fixe via le câble TV, Cablecom marche sur les plates-bandes du géant bleu qui pourrait perdre un demi-million d'abonnés.

Un seul réseau proposera la télévision, l'accès à Internet avec de hauts débits et le téléphone.

Un dangereux adversaire se profile pour les sociétés de télécommunications. Cablecom, la principale entreprise de téléréseaux de Suisse, va proposer des services de téléphonie sur son réseau câblé.

Exit l'abonnement chez Swisscom

Actuellement Cablecom couvre 1,5 million de ménages dans le pays avec des accès aux programmes TV et à Internet. En ajoutant la transmission vocale, elle concurrencera directement les opérateurs.

L'enjeu est de taille. Avec trois millions d'usagers privés, la téléphonie fixe pèse quelque 3 milliards de francs par an. Bien que libéralisé en 1998, ce secteur reste dominé par Swisscom qui contrôle 70% du marché.

Une offre à bon prix combinant la TV numérique, l'Internet à haut débit et la téléphonie engendrerait de gros dégâts chez la concurrence et surtout chez Swisscom qui détient le monopole sur le «last mile », la liaison en cuivre qui relie le client au central téléphonique le plus proche.

En conservant ce lien physique, l'opérateur historique est actuellement incontournable pour ses rivaux. Même s'ils utilisent les services de la concurrence, les ménages helvétiques doivent toujours payer les 25,25 francs par mois d'abonnement à Swisscom.

Rien de tel avec Cablecom qui exploite son propre réseau et non celui de Swisscom. Le géant bleu perdrait ainsi non seulement des clients mais aussi les droits d'abonnement que tous les usagers doivent lui payer.

Des prix cassés

Pour l'instant le projet «digital phone» de Cablecom est prévu en phase d'essai pendant trois mois auprès de plusieurs milliers de ménages alémaniques.

Ensuite, il sera proposé au 1,1 million d'Helvètes dont le raccordement est compatible. Le véritable démarrage aura donc lieu cet été. Le câblo-opérateur entend conquérir 500 000 clients grâce à des prix cassés et espère que l'opération soit rentable d'ici quatre ans.

Le prix du raccordement de base mensuel sera de 20 francs et la minute de conversation sur le réseau fixe en Suisse est facturée 3 centimes, contre des tarifs entre 4 et 8 centimes pour Swisscom.

Sur le réseau mobile, il en coûtera 45 centimes la minute de conversation en Suisse, contre entre 45 et 55 centimes pour Swisscom.

Les usagers pourront conserver leur ancien numéro. Le raccordement se fait au moyen d'un modem branché sur le téléréseau et relié au téléphone.

Inconnue financière

Reste à savoir si Cablecom aura les moyens pour promouvoir et développer ses services. Initialement, la société avait prévu de lancer la téléphonie sur le câble au printemps 2002.

Mais, il y a un an, elle était au bord du gouffre suite aux graves difficultés financières de NTL Europe, sa maison-mère basée à Londres.

Bien que profitable sur le plan opérationnel, Cablecom traîne une dette de 3,7 milliards de francs et elle a annoncé l'an dernier être à la recherche d'une solution pour assurer son financement à long terme.

swissinfo, Luigino Canal


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.