Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Christoph Franz sera le nouveau patron de Swiss

Christoph Franz sera le nouveau patron de Swiss.

(Keystone)

Le Conseil d’administration de la compagnie a désigné Christoph Franz à la succession d’André Dosé. Cet homme de 43 ans a travaillé auparavant pour Lufthansa et les chemins de fer allemands.

Les réactions traduisent le soulagement de voir André Dosé si rapidement remplacé.

Le Conseil d’administration de la compagnie d’aviation helvétique a trouvé la perle rare pour remplacer André Dosé à la présidence de la direction.

Il s’agit de Christoph Franz, un Allemand âgé de 43 ans qui a travaillé pour les chemins de fer germaniques (Deutsche Bahn) ces neuf dernières années.

Chez Deutsche Bahn, Christoph Franz siégeait à la direction générale en charge du trafic passagers, une division qui occupe pas moins de 70’000 personnes, selon le communiqué de Swiss.

L'homme n'est toutefois pas étranger au secteur du transport aérien. Il a en effet occupé divers postes supérieurs entre 1990 et 1994 au sein de la compagnie allemande Lufthansa.

L’homme providentiel

Christoph Franz entrera dans la maison le 1er mai. Mais il prendra officiellement ses fonctions le 1er juillet, soit environ trois mois et demi après la démission d'André Dosé.

Pieter Bouw, actuel président directeur général de Swiss et patron ad intérim, a conduit personnellement le processus, qualifié de «procédure approfondie de sélection». Le choix s'est finalemen porté à l’unanimité sur cet Allemand né en 1960 à Francfort et titulaire d’un doctorat en économie d’entreprise de l’Université de Darmstadt.

Swiss motive son choix en évoquant «sa personnalité convaincante, ses performances à la direction des secteurs les plus divers du transport terrestre et aérien, et son expérience dans le domaine des redressements d’entreprises».

Le temps presse

Le nom de Christoph Franz figurait parmi les papables évoqués ici ou là ces dernières semaines. Si ce choix ne constitue donc pas une surprise totale, la rapidité avec laquelle la succession d'André Dosé se trouve réglée en est une. La démission du Bernois remonte à moins de six semaines, le 10 mars dernier.

Deux jours avant cette date, la justice avait annoncé l'extension de l'enquête sur l'accident de Bassersdorf (Zurich) à sa personne, suscitant diverses polémiques puis l'ouverture d'une enquête.

Christoph Franz n'aura donc pas beaucoup de temps pour prouver qu’il est cet homme providentiel qui saura mener à bien la restructuration de la compagnie.

Le transporteur, dont l'actionnaire principal est la Confédération, est certes sur la voie du redressement, deux ans après son lancement sur les cendres de Swissair.

Mais il n’en est qu’au début d'un processus de normalisation qui devrait permettre d’atteindre l'équilibre au niveau opérationnel en 2004.

Réactions positives

Des premières réactions plutôt positives se sont déjà faites entendre, notamment du côté de Hans-Rudolf Merz, ministre des Finances.

Et aussi au sein des partis politiques, qui suivent de près le destin de la compagnie nationale helvétique. De la droite à la gauche, tous se disent satisfaits qu’André Dosé soit remplacé si rapidement.

Côté syndicats, Philipp Hadorn, vice-président du SEV-GATA, espère que Christoph Franz sera l’homme qui saura opérer le virage de Swiss sans nouveaux licenciements.

Toutes les réactions traduisent une certaine surprise, l’heureux élu n’étant pas très connu en Suisse.

Une lacune qui pourra être comblée dès mardi puisque le nouveau patron de Swiss doit donner une conférence de presse à Zurich, aux côtés de Pieter Bouw.

Activités réduites

Parallèlement, Swiss a décidé de réduire son activité charter, en raison de la vive concurrence que traverse le secteur.

A compter de l'horaire d'hiver 2004, la compagnie exploitera ce secteur avec deux des trois Airbus actuellement en opération.

Les deux avions encore attribués aux activités charter seront intégrés à la flotte Airbus effectuant le trafic de lignes.

swissinfo et les agences

Faits

Swiss, dont l'actionnaire principal est la Confédération, est en voie de redressement, mais devrait atteindre un équilibre opérationnel en 2004.
Après une perte nette de 687 millions de francs en 2003, contre 980 millions en 2002, Swiss devrait encore naviguer dans le rouge au 1er trimestre 2004.
Mais le résultat d'exploitation (- 498 millions) enregistre une évolution qui rejaillira sur le 2e trimestre, avait indiqué la compagnie le 23 mars.

Fin de l'infobox

En bref

- Christoph Franz est né le 2 mai 1960 à Francfort.

- Marié à une Française et père cinq enfants, il est titulaire d’un doctorat en économie d’entreprise de l’Université Technique de Darmstadt.

- Il a assumé pendant 9 ans diverses fonctions au sein de la Deutsche Bahn.

- Il avait travaillé pour Lufthansa, entre 1990 et 1994, où il avait notamment fait partie de l’équipe chargée de la restructuration de la compagnie.

- Christoph Franz rejoindra Swiss le 1er mai et entrera en fonction officiellement dès le 1er juillet 2004.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.