Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Chute des ventes de cigarettes en 2007

Le ministère des Finances doit décider d'ici l'été d'une nouvelle hausse de 30 à 50 centimes le paquet.

(Keystone)

Les ventes de cigarettes en Suisse se sont écroulées l'an passé au niveau le plus bas depuis 40 ans. Il s'est vendu 625 millions de paquets. Par rapport à 2006, la dégringolade est de 30 millions de paquets.

L'explication est à chercher dans les hausses de prix, les interdictions de fumer dans les lieux publics et les campagnes de prévention.

La Direction générale des douanes ne connaît pas le nombre exact de cigarettes vendues il y a 40 ans, mais le chiffre se situe entre 15 à 16 milliards, soit 750 à 800 millions de paquets. Ces précisions émanent de Stefan Schmidt, de la section Imposition du tabac et de la bière.

En 1999, les ventes ont pour la première fois crevé le plancher de 750 millions de paquets. Les comptoirs avaient alors vu passer 740 millions d'emballages, a précisé M. Schmidt, revenant sur une émission diffusée jeudi soir par la télévision alémanique.

Durant ces dix dernières années, les ventes de cigarettes ont reculé d'environ 17%. L'augmentation constante des prix a néanmoins fait croître les recettes de plus de 50%. Si un paquet coûtait 4,10 francs en 1997, l'addition avait grimpé l'an dernier à 6,40 francs.

Renchérissement efficace

La dernière évolution de la taxe sur le tabac remonte à 2007 avec un renchérissement de 30 centimes. Les raisons du ralentissement des ventes de cigarettes sont à chercher du côté des interdictions de fumer dans les restaurants et des campagnes de prévention du tabagisme, selon la Direction générale des douanes.

Les Départements des finances et de l'intérieur sont en train d'évaluer les effets du dernier relèvement des taxes sur les objectifs sanitaires et fiscaux. Les résultats devraient être soumis au gouvernement au milieu de l'année.

En 2005, les ventes ont fondu de 10% après un renchérissement de 50 centimes au 1er décembre 2004. Les hausses de prix sont une mesure de prévention efficace auprès des jeunes, a précisé Karine Begey de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Selon les statistiques de l'office, le nombre de fumeurs de 14 à 19 ans a reculé de 6% à 25% entre 2001 et 2006.

«Une augmentation de prix de 10% entraîne une diminution de 5% de fumeurs», avait déclaré début février le directeur de l'OFSP Thomas Zeltner dans une interview à un journal dominical.

Une nouvelle demande de renchérissement de 30 à 50 centimes est en préparation à l'intention du ministre des Finances. La décision interviendra au plus tard après les vacances d'été.

Rouler aussi plus cher

Les consommateurs de cigarettes roulées devraient aussi passer à la caisse. Le Conseil fédéral veut augmenter la taxe sur le tabac à coupe fine de 10 à 50 francs le kilo. La taxe sur le papier à cigarettes serait supprimée en échange. Les propositions figurent dans le message relatif à la loi sur l'imposition du tabac transmis en décembre au parlement.

La hausse constante du prix des cigarettes pousse les fumeurs à se rabattre sur le tabac à rouler. La révision de la loi doit empêcher ce sabotage des efforts de prévention du tabagisme.

swissinfo et les agences

Faits

Chaque année, près de 8300 personnes meurent des suites du tabagisme en Suisse.
Quelque 16'000 cas d'invalidité sont attribuables à la fumée.
Les coûts globaux de la consommation du tabac sont estimés à quelque 10 milliards de fr.
Le tabac fait perdre près de 4 millions de journées de travail.

Fin de l'infobox

Interdictions dans les cafés

Après les Tessinois et les Soleurois, les citoyens des Grisons et d'Appenzell Rhodes-Extérieures ont accepté en novembre 2007 d'interdire la fumée dans les lieux publics. Les tenanciers pourront toutefois aménager des fumoirs fermés.

Entrée en vigueur en janvier en Appenzell, l'interdiction sera appliqués dès mars aux Grisons.

Une interdiction de fumer dans les bars et restaurants est en vigueur depuis avril 2007 au Tessin. Soleure suivra en 2009. Genève votera cette année. Des projets de protection des non-fumeurs ont été élaborés dans certains cantons (Argovie, Berne, Saint-Gall, Valais, Zoug).

Au niveau fédéral, une législation antifumée (bâtiments publics) est en cours d'examen au Parlement.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×