Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Clariant va biffer 4000 postes de travail

Différentes fonctions seront concentrées au siège de Muttenz dans le canton de Bâle.

(Keystone)

Le groupe chimique bâlois va supprimer 4000 emplois dans le monde sur deux ans. En Suisse, il devrait proposer un reclassement aux employés touchés.

Après une perte de 648 millions de francs en 2002, Clariant a renoué avec les chiffres noirs en 2003 avec un bénéfice net de 161 millions de francs.

Dans le cadre de son plan de redressement, Clariant a annoncé mardi la suppression de 4000 emplois dans le monde sur 28'000 environ.

En Suisse, les employés touchés par cette restructuration devraient se voir proposer un nouvel emploi au sein du groupe, a précisé Christoph Hafner, porte-parole de Clariant.

Différentes fonctions seront concentrées au siège de Muttenz (BL).

Les réductions d'effectif concernent aussi bien l'administration, les infrastructures, la production et la chaîne d'approvisionnement. Elles ne toucheront par contre pas le secteur des ventes.

«Ces suppressions d'emplois sont douloureuses, mais inévitables si nous voulons assurer à long terme la pérennité de la société», a déclaré Roland Lösser.

Pour le patron du groupe, Clariant se doit d'être efficace dans tous ses secteurs d'activité pour pouvoir se mesurer à la concurrence.

Perte réduite

Clariant était déjà dans le rouge en 2001, avec un déficit de 1,24 milliard de francs. Après une perte de 648 millions de francs en 2002, le groupe a affiché un bénéfice net de 161 millions l'an passé.

Le groupe actif dans les spécialités chimiques a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 8,5 milliards de francs, en baisse de 4% par rapport à 2002. En devises locales, les ventes ont en revanche progressé de 1%.

Le groupe bâlois a réduit sa dette nette à 2,9 milliards de francs, contre 3,7 milliards au premier semestre 2003.

Clariant demandera à ses actionnaires d'approuver une augmentation de capital d'environ 920 millions de francs. Les négociations portant sur la vente de la division matériaux électroniques sont «bien avancées».

Les prévisions de résultat net variaient fortement selon les analystes. Elles allaient d'une perte nette de 26 millions de francs à un bénéfice de 180 millions, la moyenne ressortant à 89 millions.

Revendications du SIB

Le Syndicat industrie et bâtiment (SIB) estime que la direction actuelle porte une lourde responsabilité dans la mauvaise situation de Clariant.

Il demande au groupe de spécialités chimiques de proposer des mesures de préretraites ou de retraites anticipées aux personnes touchées.

swissinfo et les agences

Faits

2001: déficit de 1,24 milliard de francs
2002: perte de 648 millions de francs
2003: bénéfice net de 161 millions de francs

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×