Crossair dit oui... sous conditions

Crossair reprendra 26 moyens et 26 longs courriers de Swissair. A des conditions précises. Keystone Archive

Le Conseil d'administration accepte le plan basé sur le modèle 26/26. Mais la nouvelle compagnie ne reprendra aucune obligation financière de Swissair.

Ce contenu a été publié le 19 décembre 2001 - 23:10

A l'issue d'une séance de plusieurs heures, le nouveau Conseil d'administration de Crossair a approuvé mercredi soir le business-plan basé sur la reprise de 26 moyens et 26 longs courriers de Swissair. Mais il y met des conditions très claires.

Les conditions

La structure des coûts doit être strictement maintenue, a précisé le patron de Crossair André Dosé. Et la nouvelle compagnie ne reprendra en outre aucune des obligations financières de Swissair.

André Dosé a également suspendu la décision du Conseil d'administration au vote positif du peuple zurichois. Le canton de Zurich est en effet appelé à se prononcer le 13 janvier sur une injection de 300 millions de francs dans le capital de la nouvelle compagnie aérienne.

Double siège

Autre décision prise mercredi soir: la nouvelle compagnie aura un double siège à Bâle et à Zurich. Le groupe Crossair comprend sept domaines d'activité dont plusieurs sont localisés dans les deux aéroports. Il compte déjà des bureaux dans les deux endroits.

Comme Crossair a son siège principal à Bâle, le Conseil d'administration a dû choisir les domaines qui seraient affectés à Zurich. «L'organisation financière, le controlling et le réseau seront basés à Bâle. Zurich accueillera la direction opérationnelle et l'organisation commerciale», a encore précisé André Dosé.

En tant qu'actionnaire important de la compagnie, la Confédération se montre satisfaite de l'issue de la séance du Conseil d'administration. «Je suis content des décisions qui ont été prises», a déclaré Peter Siegenthaler, directeur des finances fédérales et représentant de l'Etat au sein du Conseil d'administration.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article