Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Enquête VOTO Les Suisses veulent l’abandon du nucléaire, mais graduellement



Des vents contraires soufflent contre les centrales nucléaires suisses: trois quarts des citoyens seraient en effet favorables à leur fermeture, selon une enquête VOTO.

Des vents contraires soufflent contre les centrales nucléaires suisses: trois quarts des citoyens seraient en effet favorables à leur fermeture, selon une enquête VOTO.

(Keystone)

Les trois quarts des Suisses souhaitent fermer les centrales nucléaires. Les 54% de non à l’initiative «Sortir du nucléaire» exprimés lors de la votation fédérale du 27 novembre dernier ont seulement traduit un refus du calendrier proposé, mais pas un refus du principe même de la désactivation des réacteurs, indique l’analyse VOTO.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

.

Parmi ceux qui ont voté contre l’initiative, 82% ont indiqué l’avoir fait principalement en raison d’un calendrier jugé irréaliste, révèle l’étude VOTOLien externe qui a été réalisée à partir d’un panel représentatif de 1578 personnes ayant participé au scrutin.

Toujours parmi ceux qui ont refusé le texte, une nette majorité (63%) est cependant favorable à une Suisse sans énergie nucléaire. Au total, si on y ajoute ceux qui ont dit oui à l’initiative, il apparaît que 76% des votants étaient favorables à l’abandon du nucléaire. 

Il faudra voir maintenant si le calendrier et les modalités proposés par le gouvernement et le Parlement dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050 obtiendront le consentement d’une majorité des citoyens. Cette stratégie, dont l’un des points phare est la fermeture des cinq réacteurs nucléaires suisses, a été attaquée par référendum et sera soumise au vote populaire le 21 mai prochain.




(Traduction de l'italien: Olivier Pauchard)


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×