12,3 milliards de bénéfice pour UBS en 2006

L'UBS au centre Mettali de Zoug. Keystone

Le premier gestionnaire de fortune de la planète a dégagé un bénéfice net de 12,3 milliards l'an dernier, dont 11,5 dans les activités poursuivies.

Ce contenu a été publié le 13 février 2007 - 08:52

UBS a également enregistré un afflux net total d'argent frais record de 151,7 milliards de francs.

Malgré une nouvelle performance record dans ses activités financières, UBS a vu son bénéfice net fléchir de 12,7% l'an passé à 12,26 milliards de francs. Le tassement reflète pour l'essentiel les cessions d'unités à la banque Julius Bär effectuées en 2005.

Pour mémoire la vente des filiales Ferrier Lullin & Cie, Banco di Lugano, Ehinger & Armand von Ernst et le gestionnaire d'actifs GAM avait contribué à hauteur de 3,7 milliards de francs au bénéfice net du numéro un bancaire suisse. Hors exceptionnels, UBS avait alors réalisé un résultat net de 9,84 milliards.

Attentes dépassées

Il n'est reste pas moins que le premier gestionnaire de fortune mondial a dépassé les attentes des analystes qui tablaient sur un résultat net entre 10,6 et 11,8 milliards de francs.

Le bénéfice net des activités financières poursuivies a ainsi bondi de 19% à 11,249 milliards de francs, a annoncé mardi UBS en préambule à sa conférence annuelle de bilan.

Progrès tous azimuts

«La performance de nos activités financières s'est améliorée pour la quatrième année consécutive et, plus important encore, nous avons pris un certain nombre de mesures stratégiques en vue de développer nos activités conformément à nos ambitions de croissance», affirme le directeur général Peter Wuffli.

Et de préciser qu'en 2006, UBS a conclu quatre acquisitions d'envergure dont trois sont déjà finalisées, notamment avec Banco Pactual en Amérique latine.

Tous les domaines d'activités ont affiché des progrès au regard de 2005. L'afflux net d'argent frais s'est hissé au niveau record de 151,7 milliards de francs, contre 148,5 un an auparavant.

Dans la gestion de fortune, ce montant a atteint 113,3 milliards de francs, bénéficiant d'apports de fonds «appréciables», notamment en Asie et en Europe.

Près de 3000 milliards sous gestion

Conséquence de ces entrées de fonds et de l'appréciation des marchés financiers, le volume des actifs sous gestion s'est quasiment porté à 3000 milliards de francs, plus précisément à 2989 milliards, en hausse de 4%.

Les commissions de courtage se sont elles aussi étoffées, conséquence d'une activité de négoce soutenue tant du côté des particuliers que des institutionnels, a noté la banque.

L'unité Wealth Management International & Switzerland a dégagé un résultat avant impôts record de 5,203 milliards de francs, bondissant de 25%.

Celui de l'entité Business Banking Switzerland s'est accru de 8% à 2,356 milliards de francs, une embellie qui reflète pour l'essentiel la progression des revenus.

Sur le seul 4e trimestre 2006, le bénéfice net du groupe a lui aussi diminué de 47% à 3,145 milliards de francs, également du fait de la non récurrence d'éléments exceptionnels pris en compte en 2005.

Dividende de 2,20 francs

L'UBS propose de verser à ses actionnaires un dividende de 2,20 francs, contre 1,60 franc au titre de l'exercice précédent.

La banque annonce par ailleurs un nouveau programme de rachat d'actions de trois ans, à concurrence de 10% des actions émises, soit quelque 16 milliards de francs au cours actuel du titre.

swissinfo et les agences

En bref

L'UBS est la 7e plus grande banque du monde au vu de sa valeur en bourse et la plus grande d'Europe au vu de ses actifs.

L'actuel numéro un bancaire helvétique a été créé en 1998 lors de la fusion entre l'Union de banques suisses (UBS) et la Société de banques suisses (SBS).

UBS et Credit Suisse Group (2e banque suisse) réalisent ensemble 50% du bilan total de toutes les banques suisses.

Les activités des deux groupes contribuent pour 10% au Produit intérieur brut de la Suisse.

End of insertion

Faits

Exercice 2006 de l'UBS:
Bénéfice total attribuable: 12,257 milliards de francs.
Bénéfice net sur les activités poursuivies: 11,491 milliards.
Afflux net d'argent frais total: 151,7 milliards.
Dividende proposé: 2,20 francs par action.
Nombre d'employés à fin juin: près de 80'000 personnes, dont 25'904 en Suisse.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article