Credit Suisse veut profiter de la crise

Le président du conseil d'administration du Credit Suisse, Walter Kielholz, estime que les turbulences des marchés financiers offrent également des opportunités au numéro deux bancaire helvétique.

Ce contenu a été publié le 25 avril 2008 - 13:18

«Nous sommes en mesure d'utiliser la crise à notre avantage», a dit Walter Kielholz devant quelque 1973 actionnaires de la banque réunis à l'occasion de l'assemblée générale de l'établissement. De nombreuses places sont restées vides dans la salle du Hallenstadion de Zurich.

L'année 2008 permettra «de séparer le bon grain de l'ivraie, selon Walter Kielholz. Et nous sommes convaincus que nous faisons partie du bon grain». La banque veut désormais saisir les occasions de gagner des parts de marché par rapport à ses concurrents.

Au vu de la crise des marchés financiers, les exigences en matière de capitalisation et de liquidités vont devenir plus sévères. Elles contribueront à réduire le potentiel en matière de bénéfices.

Au premier trimestre 2008, Credit Suisse a enregistré une perte de 2,15 milliards de francs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article