Navigation

Les réseaux sociaux comme outils des passeurs

Ce contenu a été publié le 30 septembre 2015 - 11:29
swissinfo.ch avec RTS (Téléjournal du 29.09.2015)

Le passage illégal de migrants est devenu un business florissant. Si le smartphone est un outil indispensables pour les candidats à l’exile, il permet aussi aux passeurs de recruter leur clientèle.

Les annonces de passeurs se multiplient sur Facebook. La description des prestations ne reflètent toutefois pas la réalité du voyage qu’ont vécus ceux qui fuient les conflits. 

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.