Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Entreprises Le chômage partiel contre le franc fort

Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann a chargé mardi le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) à autoriser le versement d’une indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail motivée par des variations de change. But: éviter les licenciements consécutifs aux effets du nouveau taux de change.

Du côté du patronat, la Fédération des entreprises suisses, economiesuisse, et l'Union suisse des arts et métiers (Usam), saluent la mesure. Par contre côté syndical, Travail Suisse et Employés Suisse jugent l'instrument utile alors que l'Union syndicale suisse (USS) s'en distancie.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.


swissinfo.ch avec le 19.30 de la RTS

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×