Navigation

Skiplink navigation

Optimisme prudent pour les horlogers suisses

Après des mois difficiles, l’horlogerie helvétique reprend des couleurs. Les exportations ont augmenté de 0,1% au premier semestre 2017, par rapport à la même période de l’an dernier. Il n’y a toutefois pas encore de quoi crier victoire, selon les spécialistes de la branche.

Ce contenu a été publié le 21 juillet 2017 - 08:56
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 20 juillet 2017)

Les exportations horlogères «s'inscrivent globalement dans une tendance stable signifiant la fin de la baisse. Cette stabilisation n'était pas attendue avant la fin de l'année», se félicite la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans un communiqué publié jeudi. Les livraisons à l'étranger ont grappillé 0,1% à 9,5 milliards de francs, au premier semestre de l’année. 

La FH fait montre, néanmoins, d'un «optimisme prudent». La situation demeure fragile selon les régions. Si la Chine (+21,7%) et le Royaume-Uni (+16,3%) ont largement contribué à la performance semestrielle, les Etats-Unis n'y ont pas pris part. La prudence est également de mise du côté des horlogers.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article