Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'industrie d'exportation plus compétitive en 2007

L'Assurance suisse contre les risques à l'exportation (ASRE) a achevé son 1er exercice sur un bénéfice de 127 millions de francs. Les risques assurés ont augmenté à 8,38 milliards et les nouvelles opérations bénéficiant de garanties ont bondi de 40% à 3,54 milliards.

En prenant le relais de l'ancien Bureau pour la garantie des risques à l'exportation (GRE), le 1er janvier 2007, l'ASRE a repris tous les actifs et passifs de l'ancienne garantie. Contrairement au GRE, l'ASRE couvre tant les ventes à des acheteurs publics que les affaires conclues avec des partenaires privés.

Les nouvelles opérations bénéficiant de garanties ont de nouveau fortement augmenté en Turquie et en Russie, et ce en particulier dans la production d'électricité. L'engagement total au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a en revanche reculé.

Selon le rapport annuel, approuvé vendredi par le gouvernement, les objectifs visés par la création de l'ASRE ont été atteints: les exportateurs suisses disposent d'un éventail de prestations adaptées à leurs besoins en matière d'assurance-risques à l'exportation.

Le GRE avait achevé son dernier exercice sur un bénéfice de 322 millions.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×