Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le dollar passe pour la première fois en dessous du franc

(Keystone)

Vendredi, le dollar a poursuivi sa descente aux enfers, passant pour la première fois sous la barre symbolique et atteindre 0,9986 franc. De son côté, l'euro grimpait à 1,5690 dollar.

Ce nouvel accès de faiblesse s'explique par les craintes de baisse des taux d'intérêt aux Etats-Unis dans un contexte de crise financière et de craintes de récession.

La mauvaise nouvelle quotidienne est venue de l'annonce du renflouement de la banque d'investissement américaine Bear Stearns. Celle-ci a vu sa situation de trésorerie se détériorer nettement ces dernières vingt-quatre heures.

Dans la foulée, la Réserve fédérale américaine (Fed) a réaffirmé qu'elle continuerait tant qu'il le faudrait à alimenter le système bancaire en liquidités pour en assurer un fonctionnement correct.

L'euro a également poursuivi son ascension contre la devise américaine. La monnaie unique européenne grimpait à 1,5690 dollar, un nouveau niveau record depuis sa création en 1999.

Après avoir enfoncé le plancher de 1 franc, le billet vert est repassé en dessus pour évoluer à 1,03 franc. La monnaie helvétique a aussi continué de se renforcer face à l'euro, ce dernier valant 1,5702, avec un plus bas du jour à 1,5675 franc, malgré un pic à 1,5803.

Crise de confiance

Globalement, les investisseurs sont de plus en plus inquiets par le cocktail douteux d'indicateurs en berne, de craintes persistantes d'inflation, de risques de récession et une plus grande dépendance à des interventions de politique monétaire non conventionnelles.

Pour les experts, il semble bien que l'on soit entré dans la phase aiguë de la crise du dollar, dont les symptômes consistent en une perte totale de confiance. La descente aux enfers avait connu un bref répit mardi avec l'annonce d'une nouvelle action de cinq banques centrales pour soutenir la liquidité en dollars.

L'intervention coordonnée projetée ces prochains jours de ces instituts d'émission monétaires (Fed américaine, Banque centrale européenne, Banque nationale suisse, Banque d'Angleterre et Banque du Canada), après celles de décembre et janvier, a permis au dollar de regagner un peu de terrain.

swissinfo et les agences

En bref

Depuis janvier, le dollar a perdu 14 centimes face au franc.

Au début des années 70, la devise américaine valait quatre fois plus qu'aujourd'hui, environ 4,30 francs.

Son cours est tombé en dessous de 4 francs en août 1971 lorsque la parité-or du dollar a été abandonnée. En juin 1973, il descendait en dessous de 3 francs. Au début de 1978, il plongeait en dessous de 2 francs, avant de se reprendre dans les années 80, culminant à 2,90 francs en février 1985.

Puis un long mouvement à la baisse a suivi, avec un plancher de 1,11 franc en avril 1995.

Depuis, son cours le plus élevé a été de 1,80 franc en novembre 2000. Il y a un an, la devise américaine valait 1,25 franc.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×