Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les PME de Suisse mettent leurs priorités

L'an dernier, l'ancien vice-président américain Al-Gore s'était exprimé à Thoune

(Keystone)

Les représentants des petites et moyennes entreprises (PME) de l’économie suisse sont réunis à Thoune pour décider des priorités de ces prochains douze mois.

Parmi les orateurs attendus au Swiss Economic Forum (SEF), se trouvent le fondateur d'easyJet Stelios Haji-Ioannou et le Directeur de la Banque nationale suisse Jean-Pierre Roth.

Lorsque l’on associe la Suisse à un Forum économique, on pense inévitablement à la rencontre mondiale de Davos (WEF) de fin janvier.

Ces dernières années, le Swiss Economic Forum s’est développé comme un complément au WEF, mais avec une portée plus limitée. Il s’adresse en effet avant tout aux petites et moyennes entreprises (PME) qui composent «la majorité cachée» de l'économie suisse.

«Nous avons tenu le premier SEF en 1999 avec 460 participants. Après trois ans nous en avions déjà 1200 et nous avons décidé d’en rester à cette taille», explique à swissinfo le CEO et organisateur de la manifestation.

«L’objectif était clair, poursuit Stefan Linder. Nous voulions créer une plate-forme pour les PME qui représentent 90% de l’économie suisse, même si les 10% restants – en particulier les multinationales – sous beaucoup plus sous les feux des projecteurs.»

Les bonnes priorités

Cette année, la rencontre de deux jours placée sous le thème «mettre les bonnes priorités» sera ouverte jeudi par le ministre suisse de l’Economie, Joseph Deiss.

«Un de nos buts principaux est d’identifier et d’anticiper les problèmes que vont rencontrer les PME dans un futur proche. Cette année nous avons le sentiment que, dans plusieurs cas, les bons choix n’ont pas été effectués», constate Stefan Linder.

«Et ceci ne concerne pas uniquement le monde de l’économie, poursuit-il. Mais également la sphère politique qui se doit de créer des conditions-cadre propices au développement.»

Cette année, le Forum étudiera le cas du secteur du commerce de détail et en particulier les plans des poids lourds allemands du 'hard discount’, Aldi et Lidl, qui prévoient de faire leur entrée sur le marché suisse.

Il va également mettre l’accent sur les solutions à la crise potentielle qui risque de frapper l’industrie du tourisme dans les Alpes suisses.

Le fondateur d’EasyJet Stelios Haji-Ioannou, le grand patron de Fiat, Sergio Marchionne, le Directeur de la Banque nationale suisse et la ministre irlandaise de la santé, Mary Harney, comptent parmi les principaux intervenants de ce rendez-vous bernois.

Mais quel rapport entre de telles pontes de l’économie et les PME helvétiques? Selon Stefan Linder, en plus d’être des clients importants, les grandes entreprises et les politiciens sont à la base même de la création des conditions-cadre propices au développement.

Le marché intérieur

Selon l’organisateur du Swiss Economic Forum, l’une des priorités principales pour les douze prochains mois est de réussir à augmenter la compétitivité du marché intérieur.

Il observe également que les origines de la nouvelle loi sur le marché intérieur - qui doit être débattue lors de la session de cet automne au Parlement - datent de dix ans.

«Au début des années 90, le gouvernement suisse a approuvé des mesures susceptibles de rendre ce secteur plus compétitif. Mais depuis, aucun autre développement n’est survenu et le fonctionnement du marché intérieur suisse n’est toujours pas optimal.»

swissinfo, Chris Lewis
(Traduction et adaptation de l’anglais Mathias Froidevaux)

Faits

Le premier Swiss Economic Forum s’est tenu en 1999. Il a remplacé le Thun Young Business Forum.
Ce rendez-vous a rapidement pris de l’ampleur, et réunit à l’heure actuelle plus de 1000 participants (la majorité de nationalité suisse). Il accueille des orateurs prestigieux du monde économique et politique.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.