Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lutte contre les intermédiaires financiers illégaux

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) veut chasser les intermédiaires financiers malhonnêtes. Depuis 2009, les cas débusqués ont causé des préjudices à hauteur de 220 millions de francs. La FINMA veut sensibiliser les victimes potentielles.

Depuis sa création en janvier 2009, la FINMA a effectué 103 procédures et a mis hors circuit 66 sociétés opérant illégalement. Les cas dénoncés ont causé des préjudices à hauteur de 220 millions de francs au total, envers plus de 12'700 investisseurs.

Les cas considérés touchaient principalement cinq domaines de placements: commerce de l'or, actions de jeunes entreprises, sociétés et clubs d'investissement, négoce de devises et dépôts de garantie.

Avec une communication active, la FINMA veut sensibiliser les investisseurs à ce problème. «La meilleure protection reste la prudence observée par l'investisseur lui-même», a souligné le directeur de l'autorité de surveillance Patrick Raaflaub.

Les réflexes pour sonder la crédibilité d'un intermédiaire ne sont pas compliqués. «Taper le nom dans un moteur de recherche sur internet peut déjà dévoiler des témoignages négatifs», note David Wyss, chef du secteur enforcement, chargé de faire respecter la loi.

Parmi les signaux d'alerte, des promesses de gains étonnamment mirobolants en comparaison avec le marché doivent aussi mettre la puce à l'oreille.

Et en cas de réputation douteuse, pour affiner son opinion, il suffit de consulter les listes tenues par la FINMA sur son site internet. L'une répertorie les intermédiaires autorisés officiellement, l'autre dresse un long inventaire de noms non autorisés.

Au sein de la FINMA, douze postes de travail sont consacrés à la lutte contre les intermédiaires malhonnêtes. Des enquêtes sont lancées sur la base d'indices sérieux et non de simples rumeurs. Lorsqu'il est prouvé qu'une société exerce illégalement, elle doit être liquidée si une autorisation a posteriori ou un changement d'activité ne sont pas envisageables.

swissinfo.ch et les agences

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.