Malgré la fuite des clients, UBS est dans le noir

UBS a une nouvelle fois dû affronter des sorties d'argent frais d'une énorme ampleur au 3e trimestre. Les clients de la banque suisse ont retiré 83,6 milliards de francs, ce qui n'a pas empêché UBS de réaliser un bénéfice net de 296 millions entre juillet et septembre.

Ce contenu a été publié le 04 novembre 2008 - 08:31

Les sorties d'argent ont atteint 45,8 milliards de francs dans les deux unités de gestion de fortune d'UBS au 3e trimestre. En Suisse, privés et entreprises ont retiré 3,5 milliards de francs.

Dans la gestion institutionnelle, les sorties nettes d'argent frais se sont montées à 34,4 milliards de francs, précise UBS dans un communiqué. Au total, le no1 bancaire suisse a vu partir 83,6 milliards entre juillet et septembre, phénomène à l'origine notamment de sa demande d'aide aux autorités publiques.

Depuis le début de l'année, la fuite de capitaux confiés à la banque a atteint 140,2 milliards de francs. Au cours de la même période de 2007, UBS avait vu affluer 125,1 milliards.

Quant au bénéfice de 296 millions de francs, il avait déjà été communiqué lors de l'annonce du plan de sauvetage de la Confédération et de la BNS en faveur d'UBS.

La performance est favorisée par un gain provenant de l'évaluation des propres crédits pour un montant de 2,207 milliards de francs. Elle comprend également un crédit d'impôts de 913 millions.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article