Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pas de milliard pour Kudelski

Le groupe suisse débouté en Californie. Avec son client Echostar, il exigeait un milliard de dollars de dédommagement d'un concurrent qu'il accusait de piraterie informatique. Au final, il en touchera à peine 2000.

Le verdict tombé jeudi met fin à un des plus importants procès pour espionnage industriel qu'aient connu les Etats-Unis. Les huit membres du jury populaire ont estimé que NDS (News Digital Systems, une entité de l'empire médiatique de Rupert Murdoch) s'était bien rendue coupable de piratage, mais que la légitimité de la demande de dédommagement formulée par Echostar n'avait pas pu être démontrée ni prouvée.

Echostar accusait NDS, principal concurrent de Kudelski en matière de cartes à puces TV, d'avoir recruté des pirates informatiques pour casser les systèmes de cryptage et publier sur Internet les codes de sécurité des cartes Kudelski.

Cette affaire, digne d'un roman d'espionnage, illustre la lutte d'influence entre Rupert Murdoch et Charlie Ergen, milliardaire lui aussi et propriétaire d'Echostar. Près de cinq ans de procédures judiciaires ont d'ailleurs été nécessaires pour en arriver à ce procès.

Selon la plainte d'Echostar, la diffusion de ces codes ultrasécurisés aurait permis à des centaines de milliers de personnes d'accéder aux chaînes et programmes cryptés de la société sans payer d'abonnement. Echostar affirme avoir perdu ainsi plusieurs centaines de millions de dollars. Mais le verdict en a décidé autrement.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×