Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plus de croissance en 2010, moins en 2011

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) revoit à son tour sa prévision de croissance économique pour la Suisse en forte hausse. Il table désormais sur une augmentation du produit intérieur brut (PIB) réel de 2,7% en 2010, contre 1,8% précédemment. Mais la croissance devrait décélérer l’an prochain.

La révision se fonde sur «la vigueur supérieure aux attentes de la reprise conjoncturelle dans la première moitié de l'année 2010 en Suisse», explique jeudi le SECO. L'économie mondiale a connu une première phase de redressement soutenue, constate le groupe d'experts de la Confédération.

Le phénomène a été largement stimulé par des politiques budgétaire et monétaire très expansionnistes, mises en place pour contrer la crise financière et la récession économique de 2008-2009. Il ne devrait pas se prolonger au-delà de l'année en cours, sans pour autant que la croissance ne disparaisse, note le SECO.

En 2011, l'économie suisse devrait du coup enregistrer une croissance limitée à 1,2%, sous l'influence de la baisse de l'effet des politiques de stimulation. Il y a trois mois encore, le SECO prévoyait un PIB en progression de 1,6% l'an prochain.

Les experts sur lesquels le SECO fonde sa prévision estiment que la Suisse aura à souffrir d'un recul de ses exportations, en raison de la baisse de la demande externe et de l'impact négatif de la valorisation du franc ces derniers mois.

Les experts du KOF Consensus Forecast (ex-BEC) vont dans le même sens, selon les résultats publiés la semaine dernière. Pour 2010, ils se montrent plus optimistes, avec une prévision de croissance de 2,3%, contre 1,7% dans leur précédente estimation de juin. Mais selon ce consensus de 22 économistes, les perspectives s'assombrissent pour 2011, avec un pronostic qui passe de 1,8% à 1,7%.

swissinfo.ch et les agences

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×