Navigation

L'asile occupe le parlement suisse

Alors que l’Europe vit sa plus grave crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale, le parlement a tenu hier une session spéciale sur le sujet, demandée par la droite conservatrice, qui rêve de fermer les frontières et de geler toutes les procédures en cours.

Ce contenu a été publié le 10 septembre 2015 - 08:56
swissinfo.ch avec RTS (Téléjournal du 9 septembre 2015)
Contenu externe

Au final, la révision de la loi voulue par le gouvernement a largement passé la rampe et les propositions extrêmes ont été rejetées. L’analyse de Pierre Nebel.

Contenu externe

La ministre de Justice et Police Simonetta Sommaruga a toujours défendu l’idée de participer à l’effort collectif, et la Suisse accueillera sûrement des réfugiés déjà arrivés en Europe.

Contenu externe

Simonetta Sommaruga sera lundi à Bruxelles pour discuter de la répartition des réfugiés. Bien que non membre de l’Union, la Suisse, en tant que membre de l’Espace Schengen, est en effet concernée. Le point avec Isabelle Ory.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.