Navigation

Le «oui» à la réforme des retraites fait la course en tête

La Prévoyance retraite 2020 est combattue par la droite mais aussi par certains syndicats et mouvements de gauche, qui ont rassemblé les plus de 100'000 signatures nécessaires pour un référendum. Keystone

Le grand projet de réforme du système de prévoyance vieillesse recueille, au moins jusqu’à maintenant, une majorité de «oui». C’est le résultat du premier sondage de la SSR en vue des votations de fin septembre. Quant à l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire, il récolte un soutien massif.  

Ce contenu a été publié le 18 août 2017 - 06:00

Si le peuple avait dû voter début août, la Prévoyance Vieillesse 2020 (PV 2020) aurait probablement passé l’épreuve des urnes, mais à une faible majorité. Selon le sondage réalisé par l’institut gfs.bern entre le 31 juillet et le 10 août, 53% des personnes interrogées affirment avoir l’intention d’accepter le projet de réforme, soutenu par le gouvernement et la majorité du Parlement. Les opposants seraient 42% et les indécis 5 %. 

Les résultats sont quasi identiques pour le relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui a pour but d’attribuer des moyens financiers supplémentaires à l’Assurance prévoyance vieillesse (AVS). Le financement supplémentaire serait également approuvé par 53% des sondés, alors que les opposants atteignent 41% et les indécis 6%. A noter que ces deux objets sont inextricablement liés: le refus de l’un signifierait le blocage de toute la réforme. 

Contenu externe

​​​​​​​

Comme prévu, le vote suscite un vif intérêt: 55% des personnes contactées déclarent vouloir exprimer leur opinion le 24 septembre prochain, une part beaucoup plus élevée que d’habitude. 

La marge de différence est encore trop faible pour permettre aux partisans de la réforme de crier victoire. Une grande partie de la votation se jouera sur la capacité des deux camps à mobiliser leur électorat et à identifier les thèmes qui touchent le plus. 

Pronostique favorable pour la sécurité alimentaire

C’est un «oui» clair qui se dessine pour l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire. 65% des sondés ont l’intention d’approuver la proposition élaborée par le parlement. Seuls 18% disent s’y opposer. La proportion d’indécis, 17%, est toutefois encore importante: cela est lié au fait que ce thème n’a pas suscité de grands débats ou de controverses, ni au Parlement, ni dans les médias. L’arrêté fédéral a été accepté par les deux Chambres à une très nette majorité. 

Le sondage  

Pour le premier sondage d’opinion avant la votation fédérale du 24 septembre 2017, l’institut gfs.bern a interrogé un panel représentatif de 1205 ayant droit. 

La marge d’erreur est de +/- 2,9 points. Le sondage est réalisé sur mandat de la Société suisse de radiodiffusion SSR SRG, dont fait partie swissinfo.ch 

Pour des raisons liées à la protection des données, les enquêteurs n’ont pas accès aux coordonnées des Suisses établis à l’étranger.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article