Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ed Fagan dépose plainte contre l'UBS

Ed Fagan l'avait promis. Il le fait.

(Keystone)

L'avocat américain réclame 43,6 milliards de francs suisses à la première banque helvétique au nom des actionnaires de IG Farben.

Ed Fagan a décidé de déposer plainte aux Etats-unis parce que l'UBS a refusé de négocier un accord à l'amiable.

«La plainte a été déposée devant le tribunal du district Est de New York, ce jeudi à 10h00 locales», a déclaré Ed Fagan lors d'une conférence de presse à Francfort.

Rendu célébre par l'affaire des fonds en deshérence, l'avocat américain demande aujourd'hui à la banque suisse des indemnités pour avoir repris, il y a plus de 40 ans, Interhandel, filiale d'IG Farben (une entreprise qui a servi le régime nazi).

Au nom des actionnaires

Selon Ed Fagan, des documents récemment découverts prouvent que l'UBS est redevable à IG Farben et à ses actionnaires de plusieurs milliards de dollars.

La plainte a été déposée au nom des actionnaires d'IG Farben et d'une fondation qui cherche à dédommager les travailleurs forcés survivants de la Seconde Guerre mondiale.

«L'UBS a rejeté notre demande de négociations, lance Ed Fagan, donc nous portons plainte.»

«Sans fondement»

La banque suisse, elle, campe sur ses positions. «Il n'y a pas de fondement pour une éventuelle revendication contre l'UBS», rappelle Christoph Meier.

Et le porte-parole de l'UBS d'ajouter que sa la banque va «se défendre avec toute la vigueur nécessaire».

L'UBS ne voit dans cette affaire aucune menace sur sa réputation. Elle rappelle que ses thèses sont confirmées noir sur blanc dans le rapport de la Commission Bergier sur IG Chemie/Interhandel.

Arrangement en milliards

Pour mémoire, en décembre 2003, Ed Fagan avait proposé à la banque suisse un arrangement à l'amiable à hauteur de plusieurs milliards de francs. Tout en la menaçant du dépôt d'une plainte aux Etats-Unis.

Créé en 1925, IG Farben a été, jusqu'en 1945, numéro un mondial de la chimie.

L'entreprise a soutenu activement le régime hitlérien. Elle a même employé jusqu'à 80'000 travailleurs forcés sur le site d'Auschwitz.

Jusqu'ici, les demandes d'indemnisations des survivants sont toujours restées vaines.

swissinfo et les agences

Faits

IG Farben a été créé en 1925
Le groupe a été numéro un de la chimie mondiale jusqu’en 1945
IG Farben a activement soutenu le régime nazi
Il a notamment utilisé 80'000 travailleurs forcés à Auschwitz
Le groupe avait été démantelé en 1945

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×