Elections fédérales : la droite populiste en voie de confirmer sa forte progression

Les Suisses étaient appelés ce dimanche à renouveler les deux Chambres de leur Parlement. Les premières indications révèlent un véritable raz-de-marée de la droite populiste.

Ce contenu a été publié le 24 octobre 1999 - 00:15

Les Suisses étaient appelés ce dimanche à renouveler les deux Chambres de leur Parlement. Les premières indications révèlent un véritable raz-de-marée de la droite populiste.

On commence tout d’abord par une tendance nationale. Selon les chiffres publiés par SRG-SSR idée suisse et l’Institut GFS, l’Union démocratique du centre se retrouverait, en termes de sièges, au deuxième rang au Conseil national, avec 46 députés, soit une progression de 17 mandats. Le PS reculerait à 47, moins 7 sièges et le PDC à 32, moins 2 sièges. Le Parti radical resterait stable, à 45 sièges.

Autre tendance, en termes de suffrage, l’UDC se retrouverait premier parti de Suisse, avec 23 pour cent des voix. Une progression de 8 points par rapport à 1995.

Quant aux résultats définitifs, ils sont encore partiels. Mais on peut noter au Conseil des Etats, tout d’abord, la réélection des deux sortantes genevoises, la socialiste Christiane Brunner et la radicale Françoise Saudan.

Deux défaites retentissantes pour les Socialistes : celle à Fribourg, de Pierre Aeby, vice-président du Parti socialiste suisse. Réélection en outre du démocrate-chrétien Anton Cottier.

A Schaffouse, c’est Ursula Hafner qui est tenue en échec. La présidente du groupe socialiste aux chambres fédérales n’a pas réussi à détrôner les candidats bourgeois Du coup, elle disparaît de la scène politique fédérale.

A Soleure, par contre, le conseiller national Ernst Leuenberger a reconquis le siège socialiste aux Etats et cela aux dépens du parti démocrate-chrétien.

Pas de surprise dans le canton du Jura. Les deux sortants Pierre-Alain Gentil, PS, et Pierre Paupe, PDC, sont réélus. Le Valais, ainsi que Neuchâtel, connaissent un ballottage général.

Pour le Conseil national, maintenant, les résultats définitifs montrent évidemment une progression très nette de l’Union démocratique du centre. Tout d’abord à St-Gall, l’UDC gagne deux sièges, idem en Argovie. A Lucerne : l’UDC progresse d’un siège, comme à Bâle-Ville, Zoug, Soleure, les Grisons et en Thurgovie.

A Genève à noter le recul du PS, qui perd deux sièges, le PDC en gagne un, ainsi que les Verts. En Valais, par contre, les socialistes gagnent un siège, aux dépens du Parti radical. Dans le Jura enfin, les deux sortants, le démocrate-chrétien François Lachat et socialiste Jean-Claude Rennwald, sont réélus.

Pierre Gobet

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article