Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Encore une affaire en milliards entre Nestlé et Novartis

(Keystone)

Novartis s'implante dans l'ophtalmologie. Lundi, le groupe a annoncé le rachat en deux étapes des 77% que détient Nestlé dans le leader mondial du secteur, l'américain Alcon. Au final, le prix de l'acquisition atteindra 39 milliards de dollars.

Les deux géants suisses n'en sont pas à leur première transaction: il y a un an, Nestlé rachetait Gerber, l'activité d'alimentation pour bébés de Novartis, pour 5,5 milliards de dollars. Et en décembre 2006, la groupe veveysan avait déjà repris l'activité de nutrition médicale de Novartis pour 3 milliards de francs.

Cette fois, la transaction est d'une autre ampleur. «Nous en avions envie depuis très longtemps», a reconnu le patron de Novartis Daniel Vasella, qui anticipe déjà un «très bon cash flow pour les deux ans à venir».

L'opération s'articulera en deux mouvements. Dans un premier temps, Novartis rachetera 25% d'Alcon pour 11 milliards de dollars environ. Ensuite, le groupe bâlois pourra racheter les 52% restants pour 28 milliards de dollars grâce à une option exclusive à exercer entre janvier 2010 et juillet 2011.

Au terme de ces étapes, Alcon deviendra une filiale appartenant majoritairement à Novartis, tout en restant une société distincte et indépendante.

Marché très prometteur

Le vieillissement de la population augmente les besoins dans le domaine de l'ophtalmologie et les perspectives de croissance d'Alcon sont bonnes. La société américaine, acquise il y a 30 ans par Nestlé pour 280 millions de dollars, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de cinq milliards et demi de dollars pour un bénéfice net d'un milliard et demi.

Alcon fournit des équipements médicaux et des médicaments destinés à la chirurgie oculaire, propose une gamme de médicaments spécialisés dans les maladies des yeux et possède un portefeuille de soins pour les lentilles de contact.

Novartis est déjà actif dans le domaine des lentilles et des soins pour les yeux à travers sa marque Ciba Vision. Les synergies seront importantes entre les deux sociétés, estime Daniel Vasella, qui ne craint pas la décision des autorités de la concurrence. Si elles donnent leur aval, la transaction pourrait être conclue avant l'automne.

Novartis va payer la première étape avec ses réserves de liquidités internes et par un financement externe de 5,5 milliards de francs. La trésorerie et un nouvel emprunt assureront la seconde partie.

Nestlé se recentre

Le produit de la vente permettra à Nestlé de réduire son endettement et de se concentrer dans le domaine de la nutrition, la santé et le bien-être. La vente aura un effet favorable sur le bénéfice par action de Nestlé en 2008, annonce le groupe.

Les activités de Novartis correspondent davantage à celles d'Alcon, relève le président de Nestlé Peter Brabeck dans le communiqué. Cette participation ne constituait pas une portion stratégique du portefeuille et était conservée pour des raisons financières.

Nestlé n'entend en revanche pas revoir sa participation de 26% dans L'Oréal, un contrat liant les deux parties jusqu'en 2009, a rappelé un porte-parole.

Les analystes applaudissent

«Une bonne acquisition pour un secteur en forte progression», se réjouit Michael Hawrath, à la Banque cantonale de Zurich, qui précise qu'Alcon enregistre des taux de croissance de 13 à 15%.


Pour Claudia Lenz, à la banque Vontobel, la transaction représente pour Nestlé une «étape positive dans le passage vers une véritable compagnie de nutrition, santé et bien-être. Surtout, la baisse de l'endettement ouvre la porte à de nouveaux rachats d'actions».

Pour les analystes, la transaction, profite aussi bien à l'acheteur qu'au vendeur. A la Bourse suisse, c'est toutefois Nestlé qui a tiré les bénéfices de cette vente. Son action a ouvert en hausse, tandis que le titre Novartis peinait.

swissinfo et les agences

Les chiffres

Résultats 2007, en milliards de francs suisses:

Nestlé
Chiffre d'affaires: 107.6
Bénéfice: 10.65

Novartis
Chiffre d'affaires: 40.01
Bénéfice: 13.2

Alcon
Chiffre d'affaires: 5,53
Bénéfice: 1,51

Fin de l'infobox

Nestlé

Fondée en 1866 à Vevey, la compagnie est aujourd'hui active dans 130 pays. Elle fait partie de 30 plus grosses entreprises du monde.

Nestlé fabrique environ 10'000 produits différents et emploie quelque 250'000 personnes. Chaque jour, plus d'un milliard d'articles portant les différentes marques du groupe Nestlé sont vendus dans le monde.

Fin de l'infobox

Novartis

Né en 1996 de la fusion de Ciba-Geigy et de Sandoz (deux géants de la chimie bâloise), le groupe est organisé en quatre divisions:

Médicaments sur ordonnance, Sandoz (médicaments sans ordonnance et génériques), vaccins et diagnostics et «consumer health» (produits d'automédication et alimentaires).

Confronté à une concurrence de plus en plus vive des fabricants de génériques, Novartis cherche désormais à diversifier son portefeuille de produits.

Fin de l'infobox

Alcon

Fondée en 1945 à Fort Worth (Texas), Alcon a été rachetée en 1977 par Nestlé, qui en détient aujourd'hui quelque 75%.

Leader mondial des soins ophtalmiques, la compagnie a son siège social à Hünenberg, dans le canton de Zoug, et son siège opérationnel à Fort Worth. Elle est cotée à la Bourse de New York.

Alcon est active dans 75 pays et emploie près de 15'000 personnes.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×