Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Essai concluant pour le premier vote par sms

Un nouvel essai de vote par sms aura lieu le 27 novembre prochain.

(Keystone Archive)

Dimanche, les citoyens de la commune de Bülach dans le canton de Zurich ont été les premiers Suisses à utiliser leur téléphone portable pour voter.

Sur les 3919 votants, 455 ont utilisé ce nouveau système et 1006 sont passés par Internet. Les autres sont venus déposer leur bulletin dans l'urne ou ont voté par correspondance.

Les Suisses alémaniques ont pu voter dimanche pour la première fois par voie électronique. Plus de 37% des votants ont participé via internet ou SMS à la votation communale du village de Bülach dans le canton de Zurich.

Le scrutin s'est déroulé à merveille, a indiqué Christian Zünd, secrétaire général de la Direction de la justice et de l'intérieur du canton de Zurich. Il n'y a pas eu de panne, a pour sa part souligné Beat Kocher, maire de Bülach.

Dans le détail, sur les 3919 votants, 1461 (37,3%) ont utilisé la possibilité électronique de voter qui leur était offerte. 455 (11,6%) ont envoyé un SMS et 1006 (25,7) sont passés par internet. Les autres (62,7%) sont venus déposer leur bulletin dans l'urne ou ont voté par correspondance.

La participation s'est élevée à 41,5 %. Ce taux est très élevé pour une votation communale, a relevé le maire. Il montre que la population a réagi très positivement à ce nouveau système.

Pour la petite histoire, l'introduction générale de la limitation de vitesse à 30 km/h dans la localité a été rejetée par les deux tiers des votants.

Un code d'identification

Le seul bémol qui a été relevé par les organisateurs est la perplexité des internautes face à leur code de confidentialité. Ils ne savaient souvent pas où le chercher sur le site internet, ou alors ils ne comprenaient tout simplement pas de quoi il s'agissait.

Pour pouvoir voter par téléphone, les votants devaient utiliser un numéro personnel d'identification (PIN) apposé, sous un masque, sur leur bulletin de vote.

En cas de vote par correspondance ou dans l'urne, les vérificateurs contrôlaient, lorsque le masque avait été ouvert, si le titulaire n'avait pas déjà voté par téléphone. Sur 93 vérifications nécessaires, 3 seulement ont montré que l'électeur avait voté deux fois.

Nouvel essai le 27 novembre

Avec Genève et Neuchâtel, le canton de Zurich est le troisième canton pilote pour le vote électronique. La première suisse en la matière s'est déroulée en septembre l'année dernière dans le canton de Genève.

Ce projet pilote sera encore étendu à deux autres communes zurichoises, Bertschikon et Schlieren, le 27 novembre lors de la votation fédérale sur les OGM et l'ouverture dominicale des magasins.

Les autorités décideront ensuite de l'opportunité de lancer le vote par SMS au niveau fédéral.

swissinfo et les agences

Faits

1994: la Suisse introduit le vote par correspondance.
2003: un projet pilote de vote par Internet a été lancé à Anières, dans le canton de Genève.
30 octobre 2005: premier vote par SMS à Bülach, dans le canton de Zurich (445 des 3919 votants – soit 11,6% - ont utilisé cette possibilité).
2006: le gouvernement décidera du futur du e-voting (internet et sms).

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.