Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Franc fort Comment répondre au tourisme des achats

Pourquoi acheter localement lorsque vous pouvez passer la frontière allemande ou française et économiser 20%?  Les commerces suisses sont parmi les perdants de l’abandon du taux planché francs-euro par la Banque nationale suisse. (SRF / swissinfo.ch)

Environ 20’000 personnes vivent à Riehen, dans le canton de Bâle. Les propriétaires de magasins ne peuvent pas influencer le taux de change. Mais ils travaillent ensemble avec les syndicats et les autorités communales pour concevoir de nouvelles façons de fidéliser les clients locaux.

Les organisations syndicales demandent aux autorités d'assouplir la réglementation qui prétérite aussi les magasins suisses.

Comme Bâle, la plupart des régions frontalières souffrent, de Genève à Schaffhouse et de Thurgovie. La ville de Kreuzlingen par exemple est en train de perdre ses clients au profit de la ville allemande voisine de Constance. Au cours des derniers mois, quatre boutiques établies de longue date ont dû fermer et d'autres suivront.

Cela dit, certaines entreprises réussissent bien, malgré la concurrence transfrontalière. Comme le bureau de Voyage de Silvia Cornel qui a ouvert il y a deux ans. Elle parvient à offrir ses produits à des tarifs en euros. Mais tous les détaillants ne peuvent faire de même.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.