La chasse aux clandestins suisses de France est ouverte

Dans la région de Genève, près de 20'000 Suisses seraient installés clandestinement de l’autre côté de la frontière. Face à un manque à gagner fiscal estimé à 22 millions d’euros par an, les autorités françaises ont décidé de mener la traque à ces resquilleurs. Avec des amendes parfois lourdes à la clé.

Ce contenu a été publié le 22 janvier 2018 - 08:28
swissinfo.ch/sj avec la RTS (Téléjournal du 21.01.2018)
Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article