Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Informatique: fin du nouveau Miracle

Les sourires étaient encore de mise lors de la création de l'entreprise, le 8 novembre dernier. (Archives Keystone)

New Miracle a décidé de ne plus produire de logiciels. L'entreprise issue de la faillite de Miracle se concentrera à l'avenir sur le conseil en implémentation et intégration de systèmes.

41 personnes employées au développement des logiciels se verront offrir des emplois similaires par des partenaires commerciaux de la société de Langenthal (BE), a précisé vendredi New Miracle. La société ne continuera plus à occuper que deux à trois collaborateurs.

Des investissements à hauteur de plus de dix millions de francs auraient été nécessaires pour poursuivre l'activité dans les logiciels, a constaté le conseil d'administration. Compte tenu des perspectives incertaines, il a par conséquent décidé de ne plus continuer dans cette voie.

Miracle Holding, basée à Langenthal (BE) et qui chapeautait trois filiales en Suisse, était cotée en bourse. Elle a cessé ses activités en octobre dernier par manque de liquidités et licencié quelque 320 collaborateurs. Elle a également été mise au bénéfice d'un sursis concordataire.

Une nouvelle société, New Miracle AG, avait depuis été fondée. Elle avait notamment repris pour 2,15 millions de francs de matériel informatique, ainsi que d'autres actifs de l'ex-Miracle.

swissinfo avec les agences


Liens

×