Initiative contre les avions de combat déposée

Une initiative demandant un moratoire de dix ans sur l'achat de nouveaux avions de combat a été déposé lundi à Berne par le Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA). La votation populaire devrait avoir lieu en 2011.

Ce contenu a été publié le 08 juin 2009 - 14:12

Comme ce fut le cas dans les années nonante avec les FA-18, le GSsA a recouru à l'initiative populaire pour tenter de contrer la volonté du Conseil fédéral (gouvernement) d'acheter de nouveaux avions de combat. Le texte, soutenu par une vingtaine d'associations et groupes divers, a été déposé lundi à Berne muni de 107'828 signatures.

L'achat de nouveaux engins destinés à remplacer les F-5 Tiger a été devisé à plus de deux milliards de francs mais il coûtera en fait quatre voire six milliards, en comptant les frais de modernisation et d'entretien, estiment les initiants. Pour ces derniers, cela ne se justifie ni du point de vue militaire, ni du point de vue financier.

Initialement prévu pour être inscrit sur le programme d'armement 2010, l'achat de ces nouveaux avions a été repoussé par le ministre de la Défense Ueli Maurer. Le Parlement devrait pouvoir se prononcer lors des sessions d'été et d'automne 2010 sur cette initiative. Le peuple devrait quant à lui se rendre aux urnes au printemps 2011.

Cette initiative est la sixième déposée par le GSsA depuis la création du mouvement pacifiste en 1982. En novembre 1989, la première initiative pour la suppression de l'armée avait créé la sensation en récoltant 35,6% de «oui». Ce résultat avait poussé l'armée à entamer des réformes.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article