Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Kudelski affiche une santé éclatante

André Kudelski a de bonnes raisons d'avoir le sourire.

(Keystone Archive)

L'entreprise de Cheseaux-sur-Lausanne (Vaud) se porte toujours aussi bien, avec un chiffre d'affaires en hausse de 67% en 2000 et des bénéfices bondissant de 88%. De quoi donner un coup de fouet à un titre qui a perdu près de la moitié de sa valeur en bourse en six mois.

«Même si tout va bien dans une entreprise, elle finit toujours par subir les contre-coups qui frappent le secteur dans lequel elle est active », confiait récemment André Kudelski.

Le patron de cette société, active dans le développement des systèmes de télévision numérique, sait de quoi il parle: Kudelski est liée au secteur technologique américain, une branche très lourdement sanctionnée par les investisseurs depuis de nombreux mois.

Pourtant, contrairement à beaucoup de start-up qui ne sont riches que de projets, Kudelski est une entreprise solide, qui réalise depuis cinq années consécutives des résultats exceptionnels. 2000 se présente comme un grand cru: le chiffre d'affaires a atteint 359,5 millions de francs, et les bénéfices 66,6 millions. D'ici cinq ans, le groupe de Cheseaux-sur-Lausanne devrait franchir la barre mythique du milliard de francs de chiffres d'affaires.

Kudelsi est en forte croissance sur tous les continents, en Europe, en Amérique du Nord, mais aussi en Asie et en Océanie. Sur ces deux derniers continents, territoires encore «vierges en matière de télévision numérique», les ventes ont carrément doublé.

Par ailleurs, la société vaudoise a racheté Lifewire, une entreprise d'ingénierie américaine, spécialisée dans le développement de logiciels de décodeurs numériques.

Pour améliorer la liquidité de son titre, Kudelski va proposer de fractionner par dix son action le 18 mai prochain, lors de l'assemblée générale des actionnaires. Apparemment, ces bonnes nouvelles ont réconforté les porteurs d'actions Kudelski à la Bourse suisse (l'entreprise est membre du SMI depuis 2000) puisque mercredi en début d'après-midi, le titre avait gagné un peu plus de 9% à 1426 francs.

Ian Hamel


Liens

×