Navigation

Kudelski se paye Sport Access et Systems AG

Le groupe Kudelski de Cheseaux-sur-Lausanne reprend Sport Access, leader suisse dans le contrôle d’accès et la billetterie, qui lui-même devient majoritaire chez Systems AG, leader en Autriche, en Allemagne, en Scandinavie et en République tchèque.

Ce contenu a été publié le 28 avril 2000 - 18:36

Le groupe Kudelski de Cheseaux-sur-Lausanne reprend Sport Access, leader suisse dans le contrôle d’accès et la billetterie, qui lui-même devient majoritaire chez Systems AG, leader en Autriche, en Allemagne, en Scandinavie et en République tchèque

La prise de participation à 51 pour cent de l’entreprise valaisanne basée à Sion, n’est pas une surprise. Le leader mondial de la fourniture d’équipement pour la télévision à péage détenait déjà, depuis fin mars, le tiers du capital de Sport Access.

Il y a moins de deux semaines, André Kudelski (photo) annonçait qu’il disposait de 450 millions de francs pour préparer une nouvelle acquisition stratégique. 450 millions obtenus grâce à un nouveau «splitting» (fractionnement) de ses actions. En clair, l’action, montée à 18 000 francs, a été fractionnée pour la rendre accessible aux petits porteurs.

Comme Logitech, la société Kudelski se porte si bien qu’elle peut tout acheter. En même temps que la société de Romanel-sur-Morges publiait jeudi un chiffre d’affaires record à 615,7 millions de dollars, celle de Cheseaux annonçait que son action allait être divisée en deux. Et cela, afin de devenir plus facilement abordable pour les investisseurs institutionnels.

Dorénavant, ces deux entreprises suisses sont devenues suffisamment riches pour avaler tous leurs concurrents. C’est incontestablement le moyen le plus rapide et le plus facile pour se développer, sans s’appuyer seulement sur une croissance interne.

«En 1998, nous avons racheté l’entreprise américaine Connectix et la QuickCam, leader mondial sur le marché. Auparavant, nous aurions voulu lancer notre propre projet», affirme Guerrino De Luca, le PDG de Logitech International. Grâce à QuickCam, Logitech est devenue numéro un mondial de la Webcaméra.

Ian Hamel

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.