L'actualité n'a pas déprimé les ventes de Noël

Attentats ou pas, les Suisses ne se serrent pas la ceinture pour Noël. Keystone

Les événements récents n'ont pas freiné la consommation des Suisses avant Noël. A Zurich, magasins et boutiques ont battu tous les records.

Ce contenu a été publié le 24 décembre 2001 - 16:19

Un Noël austère à cause du terrorisme? Surtout pas! L'affluence dans les magasins suisses a été importante durant le mois de décembre. La preuve par Zurich, où les commerçants ont même enregistré des ventes supérieures à celles de l'année dernière.

Le phénomène a été particulièrement important les dimanche 9 et 16 décembre derniers. Plus de 400 magasins zurichois, ouverts toute la journée, ont alors enregistré une affluence particulièrement élevée.

Selon le directeur des magasins Globus, Werner Amman, le chiffre d'affaires réalisé durant ces deux dimanches dépasserait d'au moins 10% celui de l'année dernière.

Produits de luxe

Et les clients ne se sont pas seulement intéressés, comme prévu, aux produits de consommation de masse. Ils ont aussi jeté leur dévolu sur des produits de luxe.

«Ces bons résultats ont été une surprise, commente Werner Amman. Surtout après des mois de septembre et d'octobre un peu faibles.»

Comment expliquer cette hausse? «Peut-être que les gens voyagent moins que les années précédentes. Ils ont donc plus d'argent à dépenser en Suisse», avance Werner Amman.

Touristes moins nombreux

Andreas Zürcher, de la City-Vereinigung, l'association des commerçants du centre-ville, confirme cette augmentation. «Les événements suisses et étrangers avaient diminué la consommation. Maintenant, nous enregistrons une demande supplémentaire, de compensation.»

Un phénomène d'autant plus important que, cette année, les touristes étrangers ont été nettement moins nombreux à faire leurs achats de Noël à Zurich. Et que les ventes de Noël avaient déjà battu tous les records, l'an dernier.

Silvano De Pietro

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article