Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La 5e Suisse est plus ouverte au libéralisme

Les Suisses de l'étranger ont voté en consommateurs.

(Keystone)

Lors de la votation du 27 novembre, les Suissesses et Suisses de l'étranger ont fait preuve de moins de scepticisme face au libéralisme que ceux de l'intérieur.

Ils tendent plutôt vers le «oui» au moratoire sur les OGM et plébiscitent carrément l'ouverture des magasins dans les gares le dimanche.

Seuls cinq cantons établissent un décompte séparé des votes de la Cinquième Suisse: Bâle-Ville, Genève, Lucerne, Vaud et Appenzell Rhodes Intérieures. Pour ce dernier canton, les chiffres ne seront connus que mardi, n'en reste donc que quatre.

Résultats peu représentatifs

Ces résultats sont donc très partiels et peu représentatifs, mais ils donnent des indications sur la tendance des réponses des Suisses de l'étranger aux questions qui leur sont posées.

Approuvée par 55,7% des citoyens de l'intérieur et par tous les cantons, l'initiative pour un moratoire sur les aliments génétiquement modifiés est approuvée par la moyenne (54,2%) des Suisses de l'étranger.

Mais, au niveau cantonal, seulement par les expatriés de Genève (62,3% de oui). Une majorité de ceux des trois autres cantons l'ont rejeté: Bâle-Ville (52,2%), Lucerne (50,5%) et Vaud (50,5%).

Mais Genève pèse lourd dans les résultats des votations puisque ce canton compte 13'353 Suisses de l'étranger inscrits sur ses registres électoraux, le taux le plus important en Suisse.

Un vote de consommateurs

«Comme nous l'avons du reste déjà constaté lors d'autres votations, les Suisses de l'étranger n'ont pas forcément voté comme ceux de Suisse. C'est ainsi que, pour les OGN, nous avons trois résultats négatifs à Lucerne, Vaud et Bâle-Ville, très serrés certes, mais différents du vote des Suisses de l'intérieur.» Telle est l'analyse de Rudolf Wyder, directeur de l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE).

Par contre, alors que le shopping dominical dans les gares et les aéroports n'est accepté que dans sept cantons, les citoyens de la Cinquième Suisse l'ont plébiscité, avec une moyenne de 67,2% de oui, contre 50,6% en moyenne suisse.

Pour Rudolf Wyder, cette forte majorité constitue un message très clair. «Il s'explique peut-être parce que nos compatriotes de l'étranger vivent dans des pays où l'ouverture dominicale des magasin est déjà la norme et ne voient pas pourquoi ce devrait être différent en Suisse.»

L'argument syndical ne semble donc pas avoir porté et «c'est plutôt en consommateurs que les Suisses de l'étranger ont voté», poursuit le directeur de l'OSE.

Mais ils vivent dans des contextes politiques différents donc ils sont peut-être influencés par ce qui se pratique dans leur pays de résidence. Et aussi, peut-être sont-ils plus proches de la position du gouvernement et du parlement fédéral.

A Genève, à propos des OGM, les citoyens ont voté dans la même proportion que les Suisses à propos, contrairement aux 3 autres cantons dont les résultats sont connus. Ce qui pourrait signifier que la campagne menée dans le canton d'origine a quand même de l'influence sur les Suisses de l'étranger.

Encourager la participation

Quant au taux de participation, il est légèrement supérieur à celui de 41,6% enregistré en Suisses. C'est dans la proportion ce qui se pratique en Suisse et dans les autres scrutins. «Ce sont des Suisses comme les autres Suisses», conclut Rudolf Wyder.

Ce dernier ne perd pas de vue son souci de voir augmenter le nombre d'expatriés qui font usage de leurs droits civiques. campagne de sensibilisation va être organisée prochainement pour les encourager à s'inscrire plus massivement dans les registres de leur canton et commune.

«D'autre part, et c'est peut-être même plus important, dit encore Rudolf Wyder, nous voulons les encourager à faire usage de leurs droits en participant plus intensément à la vie politique.»

swissinfo, Isabelle Eichenberger

Faits

Vote des Suisses de l'étranger
Genève: 62,3% (64,6% des Genevois pour) pour le moratoire, 59,6% pour les ouvertures dominicales (55,1%).
Vaud: 50,5% contre le moratoire (62,6% pour) et 72,7% pour les ouvettures dominicales (54,3%).
Lucerne: 50,5% contre le moratoire (53,5% pour), 70,3% pour les ouvertures dominicales (56,5% contre).
Bâle-Ville: 52,2% contre le moratoire (50,8% pour), 71,9% pour les ouvertures (58,8% pour).

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.