La Bourse suisse cède à la morosité

Tous les titres du SMI sont à la baisse. Keystone

A l'instar des autres places européennes, la Bourse suisse a plongé vendredi sous le coup des dernières nouvelles en provenance des Etats-Unis. L'index Swiss Market Index des 29 valeurs-vedettes a clôturé en baisse de 4,73 % à 5628,3 points.

Ce contenu a été publié le 14 septembre 2001 - 21:25

Mardi dernier, après l'annonce des frappes terroristes à New York et Washington, l'indice Swiss Market Index (SMI) avait dégringolé de 7,07 % à 5694,7 points. Il s'agissait de sa plus forte baisse journalière depuis l'automne 1998, et tous les secteurs avaient été affectés.

Depuis, la Bourse suisse s'était légèrement ressaisie, dans un climat mondial attentiste. Mais vendredi, tous les titres du SMI sans exception ont clôturé en baisse. Les grands perdants ont été la Société Générale de Surveillance, qui a laissé 11,58 % à 183,25 francs.

Les titres technologiques Unaxis, eux, ont reculé de 9,09 % à 135 francs. Kudelski a cédé 6,73 % à 59,60 francs. Quant au groupe de luxe Richemont, il a perdu 10,45 % à 3035 francs.

Swissair limite un tant soit peu les dégâts compte tenu des circonstances. Mais la compagnie aérienne perd tout de même 5,03 % à 58,8 francs.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article