Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Confédération offre son aide au Valais qui compte ses morts

On présume que sept habitants du village haut-valaisan de Gondo sont encore enfouis sous les décombres.

(Keystone)

Une aide fédérale sera rapidement octroyée au Valais et au Tessin. La découverte de quatre cadavres, mercredi à Gondo, porte à onze le nombre total des victimes des intempéries en Valais. cinq autres personnes sont toujours portées disparues.

Trois nouveaux corps ont été découverts mercredi soir dans le village haut-valaisan de Gondo. Selon le dernier bilan, les intempéries en Valais ont fait onze victimes, soit neuf à Gondo, une à Neubrueck et une autre au-dessus de Martigny. On présume en outre que quatre habitants de Gondo sont encore sous les décombres. De plus, une personne est portée disparue suite à l'éboulement survenu à Neubrueck, près de Stalden.

Au Tessin, la situation s'améliore lentement. Le niveau des eaux du lac Majeur baisse d'un centimètre par heure. La plus grande partie des quelque 2.000 personnes évacuées ont pu regagner leur domicile.

Mercredi, le gouvernement s'est dit consterné par le nombre élevé des victimes, impressionné par la puissance des crues et effaré par l'ampleur des dégâts. Il a aussi exprimé sa sympathie envers toutes les personnes affectées en Valais et au Tessin et remercié toutes celles qui se sont investies dans l'aide aux victimes.

Le Conseil fédéral a demandé au Département fédéral des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) de recenser les dégâts en collaboration avec les autorités valaisannes et de lui soumettre rapidement des propositions pour l'octroi d'une aide fédérale. Le gouvernement jurassien a exprimé à son tour sa solidarité avec le Valais. Le Jura apportera une aide financière au Conseil d'Etat valaisan. Par ailleurs, un détachement de la protection civile jurassienne sera à pied d'œuvre en Valais dès la semaine prochaine. Le canton de Berne a lui aussi annoncé l'envoi de troupes de la protection civile pour aider au déblaiement.

Le trafic ferroviaire sur la ligne du Simplon entre Brigue et Domodossola a de nouveau été fermée mercredi soir à cause de risques d'éboulements à Iselle en italie. Par contre, la ligne Sierre-Brigue reste interrompue pour environ deux semaines encore. Entre ces deux villes, un service de cars est mis en place. A partir de Brigue, les voyageurs en provenance de Genève et Lausanne peuvent ensuite prendre le train jusqu'à Milan. Les trains internationaux Genève-Lausanne-Valais à destination de Milan circulent aussi via Berne-Loetschberg.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×