Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La direction d'Exit sous pression

Exit défraie régulièrement la chronique par ses conflits internes ou son action contestée.

(Keystone Archive)

La direction de l'organisation d'aide au suicide Exit Suisse alémanique a été mise sous pression samedi. Certains membres de l'association ont exigé la démission de ses membres avant l'assemblée générale qui s'est tenue à Zurich à l'abri des médias.

Le comité, qui recommandait aux membres d'Exit de le réélire au complet lors de l'assemblée générale de samedi, a été suivi. Lors d'un vote préliminaire à l'assemblée, la majorité des participants ont accepté de siéger à huis clos.

Dans un communiqué distribué quelques jours plus tôt, un groupe d'opposants critiquait les salaires excessifs des directeurs, entre 38'000 et 88'000 francs par personne, à raison de 50 à 60% de temps de travail. Le groupe d'opposants exigeait davantage de transparence dans les comptes.

L'organisation d'aide au suicide alémanique défraie régulièrement la chronique par ses conflits internes ou son action contestée. En 1998, le directeur d'alors qui voulait professionnaliser l'organisation avait dû démissioner au terme d'une assemblée générale houleuse.

swissinfo avec les agences

×